Saga : Henri Cornette de Saint-Cyr fait officier dans l’ordre des palmes académiques

Publié le

Plus de 110 000 enfants ont découvert la voile grâce lui ! Henri Cornette de Saint-cyr dit Doudou a été élevé officier dans l’ordre des Palmes Académiques par le vice-recteur en présence du président Moetai Brotherson à l’école de Arue.

Publié le 02/09/2023 à 10:54 - Mise à jour le 02/09/2023 à 16:16

Plus de 110 000 enfants ont découvert la voile grâce lui ! Henri Cornette de Saint-cyr dit Doudou a été élevé officier dans l’ordre des Palmes Académiques par le vice-recteur en présence du président Moetai Brotherson à l’école de Arue.

Colmater, attacher, serrer… des gestes que Doudou et Hervé reproduisent depuis des années de bourlingue à la voile.

« C’est un ami de 50 ans. On faisait de la planche à voile ensemble, raconte Hervé Bride, moniteur de voile. Après, il s’est mis à enseigner la voile comme moi d’ailleurs. Moi, j’ai eu de la chance de régater avec lui, sur des gros bateaux. Je me rappelle d’une compétition qu’on avait faite à Hawaii. On avait fait la traversée Tahiti-Hawaii. C’était super. »

Dans l’atelier de réparation de l’école de voile de Arue, il y a comme un mélange de joie et de tristesse. Les autorités distinguent Doudou pour la 6e fois et l’évènement marque aussi son départ à la retraite.

– PUBLICITE –

« J’ai rencontré Doudou ici à l’école de voile de Arue, se souvient Philippe Bourlier chef de base de l’école de voile de Arue. Il m’a permis d’aller à Moorea. Il m’a offert un poste sur la petite école de voile annexe à Moorea. »

À 74 ans, Doudou va passer la main à sa responsable logistique. Tina Lioux est sur tous les fronts pour afficher les noms des 200 mécènes et entreprises de la SAGA et offrir une soirée mémorable à celui qui l’a choisie pour lui succéder. « Doudou sera toujours à mes côtés, comme il me le dit souvent, et aussi tous les collaborateurs de l’école de voile de Arue ainsi que tous les bénévoles qui nous aident chaque année. »

Transmettre sa passion de la navigation aux polynésiens, un objectif qu’Henri Cornette de Saint-Cyr, natif du Maroc, a réalisé depuis qu’il a débarqué en 68 avec la Marine Nationale.

Il y a 50 ans, la direction de l’éducation et du service des sports lui confient les commandes de l’école de voile de Arue. Plus de 110 000 écoliers ont ainsi découvert la navigation. S’ajoutent, les 21 000 enfants de la Saga accueillis depuis 1993, une manière pour le navigateur de donner confiance à l’adulte de demain.

« Ça permet de valoriser l’enfant et de lui dire, ‘tu es capable de réussir, tu es capable de tenir la barre’. Et tenir la barre, c’est plus que tenir la barre d’un bateau… c’est prendre une direction… prendre un cap et s’y tenir. Et c’est ça qui fait grandir les enfants aussi », confie Doudou.

Et s’il passe les clés de l’école de voile de Arue et de la Saga, il n’abandonne pas ses bébés comme il dit. Il restera disponible pour tendre la main aux Polynésiens.

Dernières news