jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Clap de fin pour la 30ème édition de la Saga

Publié le

La 30ème édition de la Saga vient de s’achever à la marina de Puunui à Toahotu. Les 150 jeunes inscrits cette semaine ont dit au revoir à l’équipe de la Saga, aux familles d’accueil et aux partenaires de l’événement dans une ambiance festive.

Publié le 30/07/2022 à 16:22 - Mise à jour le 31/07/2022 à 10:40
Lecture 2 minutes

La 30ème édition de la Saga vient de s’achever à la marina de Puunui à Toahotu. Les 150 jeunes inscrits cette semaine ont dit au revoir à l’équipe de la Saga, aux familles d’accueil et aux partenaires de l’événement dans une ambiance festive.


Hisser les voiles, s’exercer au paddle, au kayak ou encore faire une escapade en bateau pour la dernière fois : pour les jeunes de la Saga et les moniteurs, chaque instant est précieux et chargé d’émotions. À l’atelier dessin et écriture, les ados remercient l’équipe de la Saga, les donateurs et leurs familles d’accueil.

La Saga est aussi un moyen pour provoquer le changement chez les jeunes en souffrance ou en voie de délinquance. Les éducateurs spécialisés les observent autrement et leurs offrent une nouvelle vision de la vie. “On leur apporte, à un moment donné, un peu de joie. Et la pratique de la voile nous permet de détecter certains jeunes qui pourraient en faire leur métier. Cela s’est d’ailleurs déjà produit dans le passé. On a aujourd’hui des enfants qui sont devenus moniteurs de voile” confie Laurent Tarihaa, éducateur spécialisé.

Philippe Bourlier est déjà sur le départ. Le moniteur de voile avoue avoir passé des vacances chamboulées par les aléas du temps, la forte houle s’étant invitée à la Saga : “On en a vécu des aventures, avec la météo, la pluie, la houle, la submersion du site… Les enfants et les familles d’accueil se sont attelés à tout nettoyer. Une belle solidarité”. Une parenthèse vite oubliée en présence de la délégation de Miss Tahiti et des donateurs. La 30ème édition de la Saga se clôture ainsi en beauté.

La délégation de Miss Tahiti, présente pour l’occasion

Rendez-vous en décembre pour d’autres aventures sur le plan d’eau de Arue cette fois.

infos coronavirus