mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Premier décès lié à la covid-19 : le cercueil scellé exposé à Vaitavatava

Publié le

Le corps de la défunte a été ramené dans son quartier de Vaitavatava où le cercueil est exposé dans le respect des recommandations.

Publié le 10/09/2020 à 16:41 - Mise à jour le 11/09/2020 à 8:46
Lecture 2 minutes

Le corps de la défunte a été ramené dans son quartier de Vaitavatava où le cercueil est exposé dans le respect des recommandations.

Un premier décès lié à l’épidémie de coronavirus a eu lieu à Tahiti. L’octogénaire, hospitalisée depuis le 3 septembre dernier au CHPF, présentait des co-morbidités, a expliqué le ministre de la Santé lors du point presse. La covid-19 a dégradé l’état de cette personne, déjà affaiblie.

La famille de la défunte, originaire de Huahine, fréquentait la paroisse protestante de Taunoa, et souhaitait y exposer le corps, ce qu’a refusé le diacre.

« Nous nous sommes déjà réunis avec le conseil des diacres, sur ce qu’il fallait faire. Nous avons décidé qu’en cette période de crise, nous ne recevrions pas de personnes défuntes des suites de cette maladie. Nous avons appris que l’une de nos paroissiennes était décédée. La famille est venue nous rencontrer, nous sommes venus leur expliquer notre décision, pour éviter que la maladie ne se propage, et nous leur avons demandé de ramener le corps à Vaitavatava », explique Teraitua AA, diacre de la paroisse évangélique.

La dépouille a finalement été placée à Punahere, une salle voisine du dispensaire de Vaitavatava.

Lire aussi : Premier décès des suites de la Covid-19 en Polynésie

Le ministre l’a rappelé : des recommandations strictes ont été faites pour l’inhumation de cas positifs : « Il y a des consignes que nous avons déterminées dès le début de cette épidémie. (…) Dès que les personnes sont venues observer la mise en bière, ces personnes équipées de tous les moyens de protection, le cercueil est fermé le plus rapidement possible. Une fois que le cercueil est fermé, il est étanche, le corps étant disposé dans un sac étanche déjà (…) Le cercueil est nettoyé. Il peut éventuellement faire l’objet d’une exposition en fonction de ce que la famille souhaite. Néanmoins, sont contingentés les rassemblements de personnes. Cette exposition ne peut concerner que 10 personnes si c’est un endroit clos et nous ne conseillons pas trop cette disposition (…) Ce que nous préférerons c’est que le cercueil puisse être exposé dans un endroit aéré. Il n’y a pas de risque de contagion par le cercueil (…) Il faut que dans les 48 heures, le cercueil ait été mis au tombeau. Ce sont les recommandations. »

Crédit Tahiti Nui Télévision

Ce jeudi après-midi, la famille a donc exposé un cercueil scellé. « C’est une famille de chez nous. On préfère l’avoir là. Mais on ne peut pas entrer, que la famille. Pas plus de 10 personnes dans la salle, témoigne une nièce de la défunte. (…) On a passé le test aussi, on attend les résultats.(…) Tout le monde ici a pris des mesures : on a des masques, des gants et des gels pour laver les mains. »

Une veillée est organisée ce jeudi à 19 heures. Les obsèques auront lieu vendredi.

Selon nos informations, le mari de la défunte est en réanimation. Selon un membre de la famille, il « pourrait bientôt partir. » Selon cette même personne, le quartier compterait 19 cas.

Le ministre a annoncé deux nouveaux clusters à Papeete dont un dans le quartier de Vaitavatava.

Article précédentThe Voice Kids : fin des auditions
Article suivantRené Drollet

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / jdouce[email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV