mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Pierre Lehartel, ancien élu à l’assemblée, est décédé

Publié le

Pierre Lehartel est décédé ce jeudi chez lui à Moorea. Il avait 97 ans.

Publié le 12/11/2020 à 13:10 - Mise à jour le 13/11/2020 à 10:43
Lecture < 1 min.

Pierre Lehartel est décédé ce jeudi chez lui à Moorea. Il avait 97 ans.

Avant d’entrer en politique, Pierre Lehartel a exercé les fonctions d’instituteur et d’adjoint au chef des îles Tuamotu Gambier.

Élu à l’assemblée de 1982 à 1991, Pierre Lehartel était un élu dynamique et engagé, qui a notamment présidé la commission des affaires financières.

Représentant les Tuamotu Gambier, il était un ardent défenseur des causes liées à la production et la commercialisation de la perle et du coprah.

Pierre Lehartel a également présidé l’association Poerava nui, première structure de défense des perliculteurs en Polynésie française. 

Le président Edouard Fritch, en son nom, et au nom du vice-président et de l’ensemble du gouvernement, présente ses sincères condoléances à l’ensemble de ses proches.

Dans un communiqué, le président de l’assemblée de la Polynésie Gaston Tong Sang, salue la mémoire d’un homme qui, « tout au long de sa vie, a mis ses compétences et son savoir au service de la Polynésie française. »

Dans un autre communiqué, le président du Cesec, Eugène Sommers, ainsi que les membres de l’institution ont tenu « à adresser à sa famille et ses proches leurs condoléances les plus sincères et l’expression de leur profonde sympathie ».

Pierre Lehartel est décédé à l’âge de 97 ans. Une veillée familiale se tiendra ce jeudi soir à Moorea.

Le corps sera rapatrié demain et transféré en l’église St-Michel de Papara où une messe aura lieu. Elle sera suivie de son inhumation.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.