lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Passagers vaccinés et gestes barrières : le Wind spirit à Raiatea

Publié le

Le navire Wind spirit fait son retour aux îles Sous-le-Vent après 1 an et demi. À Raiatea, c’est le premier paquebot de l'année transportant des passagers étrangers. Un retour très attendu, avec tout de même certaines exigences sanitaires.

Publié le 17/07/2021 à 15:55 - Mise à jour le 17/07/2021 à 15:57
Lecture < 1 min.

Le navire Wind spirit fait son retour aux îles Sous-le-Vent après 1 an et demi. À Raiatea, c’est le premier paquebot de l'année transportant des passagers étrangers. Un retour très attendu, avec tout de même certaines exigences sanitaires.

Ils sont 97 passagers, essentiellement américains, à bord du Wind spirit pour cette croisière d’une semaine dans l’archipel de la Société. Tous répondent aux conditions sanitaires imposées… “Les passagers qui sont sur le bateau sont tous vaccinés, c’est une obligation pour pouvoir faire la croisière, souligne Angélique Mordant, Agent Tahiti Nui Travel Egalement. Un test a été fait avant de monter à bord. La plupart d’entre eux sont arrivés par l’avion donc ont eu à la fois les tests avant l’avion, arrivé à l’aéroport et ensuite avant de monter sur le bateau. Donc on essaie au maximum de faire que ce soit dans une bulle sanitaire adéquate.”

Pour ce grand retour à Raiatea, chants et tiare sont de mise. On ne lésine pas sur l’accueil polynésien. Sur le quai, les prestataires reprennent du service après 1 an d’inactivité. Ils doivent cependant se plier à certaines exigences… “On a reçu des directives au niveau des masques à porter, du gel hydroalcoolique, de la dégustation des fruits. ils font qu’on soit équipés de gants et qu’ils ne viennent pas se servir. On a des pinces pour les servir”, explique Heimana Wong, prestataire de service.

Les artisans aussi sont ravis de ce retour, mais avec un certain ras le bol des gestes barrières imposés… Rosina, artisane en a “marre. (…) On se protège parce qu’ici à l’artisanat nous sommes les premiers à recevoir les touristes, à l’aéroport et aussi au port. Quand les touristes arrivent on se dit qu’au lieu d’apporter les sous, ils vont d’abord apporter les variants, le virus. Alors voilà, on se protège.”

Prochaine escale : Tahaa puis Bora Bora. Sa prochaine croisière aux îles Sous-le-Vent est prévue pour le mois d’août.

infos coronavirus