Vasétie et Keahi, candidats de Raiatea au concours du meilleur apprenti de France

Publié le

Deux élèves du lycée professionnel protestant de Uturoa ont passé ce mardi le concours de sélection pour devenir meilleur apprenti de France. Vasétie Taerea en cuisine, et Keahi Hikutini derrière le bar ont tout donné afin de séduire les membres du jury.

Publié le 24/04/2024 à 15:37 - Mise à jour le 25/04/2024 à 11:40

Deux élèves du lycée professionnel protestant de Uturoa ont passé ce mardi le concours de sélection pour devenir meilleur apprenti de France. Vasétie Taerea en cuisine, et Keahi Hikutini derrière le bar ont tout donné afin de séduire les membres du jury.


Les yeux rivés sur son plan de travail, Vasétie Taerea, 17 ans, se retrouve seule avec ses ustensiles pour réaliser un plat et un dessert imposés. Le premier doit décliner le maquereau en deux textures, le second est un sablé breton au chocolat et aux agrumes. Pendant cinq heures aux fourneaux, elle travaille sous l’œil vigilant de deux membres du jury du concours du meilleur apprenti de France, dont le professeur de cuisine et Meilleur Ouvrier de France (MOF) Gérard Caballero. Pour passer la phase de sélection et filer en finale à Paris, elle doit obtenir la note de 16/20.

Les critères de notation combinent savoir-faire et saveur. « Au niveau de la technique pure qu’elle montre, elle a une certaine dextérité par rapport à ce qu’on lui demande, observe le MOF. Évidemment, on jugera aussi sur le goût. Si c’est bon et qu’elle a une bonne technique, en général, ça passe » , sourit-il.

Les entraînements rigoureux que lui a imposé son professeur Bali Silva paient. S’il constate que Vasétie « perd un peu de temps » en conditions d’examen, celui-ci est certain qu’elle ne fléchira pas sous la pression. « Elle va reprendre le bon chemin, elle va droit vers la réussite », assure-t-il.

Vasétie dresse les assiettes avant de les servir au jury des sélections du meilleur apprenti de France (Crédit photo : TNTV)

Lire aussi – Léon Tehaurai, un enfant de Bora Bora sacré Meilleur Apprenti de France

Dans la pièce voisine, Keahi Hikutini passe le concours du meilleur apprenti barman. Le jeune homme, également âgé de 17 ans, connaît les 41 boissons classiques proposées dans les bars. L’une des épreuves consiste à reconnaître 5 alcools, avant de revisiter des cocktails et présenter l’une de ses propres créations.  

« On attend que les candidats travaillent proprement, de façon professionnelle, des choses très basiques, pose le membre du jury Didier Lasserre. On leur demande de respecter une recette précise » .

Bien que « stressés » , de leur propre aveu, les deux candidats de Raiatea décrochent un solide 14/20. Pas assez pour filer à Paris, mais suffisant pour obtenir la médaille d’argent de meilleur apprenti de France départemental.

Jean-François Girardin, président de la Société nationale des meilleurs ouvriers de France (MOF), invité du journal :

Dernières news