lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Opération Résilience : arrivée de l’avion militaire A400M ce samedi

Publié le

L'avion de transport stratégique A400M ATLAS devrait arriver à Tahiti samedi 25 avril, à 21 heures 50.

Publié le 21/04/2020 à 14:11 - Mise à jour le 21/04/2020 à 15:13
Lecture 2 minutes

L'avion de transport stratégique A400M ATLAS devrait arriver à Tahiti samedi 25 avril, à 21 heures 50.

Dans le cadre de l’opération Résilience lancée par le président de la République le 25 mars, l’état-major des armées renforce les moyens des forces de souveraineté outre-mer. À cet effet, il a été décidé d’accroître leurs capacités d’appui et de soutien aux services de l’État et du Pays pour faire face à la crise du Covid-19.

La quasi-totalité des pays riverains et îles du Pacifique ayant fermé leurs accès aériens civils, le chef d’état-major des armées a ainsi ordonné, pour diminuer l’isolement lié aux mesures de confinement, de placer un avion de transport stratégique A400M ATLAS sous le contrôle opérationnel des Forces armées en Polynésie française (FAPF).

Lire aussi > Coronavirus : des renforts militaires arrivent en Polynésie

L’A400M ATLAS, récemment mis en service dans les armées, possède une grande élongation, une capacité d’emport logistique très importante et est capable de se poser sur des pistes assez courtes. Il est ainsi en mesure de relier la majeure partie des îles de Polynésie française, mais également l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou la Nouvelle-Calédonie si nécessaire.

Sur réquisition du haut-commissaire en Polynésie française, il pourra ainsi acheminer ou aller récupérer du fret, ou contribuer aux évacuations sanitaires, au même titre que les autres aéronefs des FAPF, et en complément des avions civils polynésiens. Cet avion devrait arriver le 25 avril, pour une durée d’un mois.

Pour être immédiatement opérationnel, en accord avec les autorités civiles de Polynésie, l’équipage de ce détachement A400M de la 61e Escadre de transport, stationné sur la BA123 Orléans-Bricy, est actuellement placé en quatorzaine en métropole, et sera testé avant son départ. Sur place, tant que les mesures de confinement sont en vigueur, il sera placé en isolement, en application des mesures de prévention appliquées à toutes les unités des FAPF pour limiter les risques de contamination au maximum. Il ne sortira de cet isolement que pour effectuer les missions qui lui seront assignées.

infos coronavirus