A VOIR

|

Octobre rose : des kits bien-être pour les malades du cancer

Publié le

Octobre se pare de rose pour marquer la solidarité envers les malades du cancer. Les femmes de l’église des saint des derniers jours ont confectionné des kits bien être et de toilette destinés aux patients en urgence qui manquent de ces accessoires essentiels.

Publié le 08/10/2022 à 17:25 - Mise à jour le 09/10/2022 à 9:44
Lecture 2 minutes

Octobre se pare de rose pour marquer la solidarité envers les malades du cancer. Les femmes de l’église des saint des derniers jours ont confectionné des kits bien être et de toilette destinés aux patients en urgence qui manquent de ces accessoires essentiels.

La solidarité opère en ce mois d’Octobre rose. Pour rappel, ce mois marque le début d’une campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche.

Les femmes des paroisses de Arue Pirae et Moorea de l’Eglise des saint des derniers jours ont répondu à l’appel de la ligue contre le cancer. Elles ont récolté des T shirt, pareo, du dentifrice, des brosses à dents et des accessoires de toilettes, pour préparer des kits d’urgence.

C’est pour toutes les personnes qui viennent au service oncologie et qui, ayant découvert la mauvaise nouvelle, doivent rester. Ce kit d’urgence leur permettra de passer leur première nuit sereinement“, rassure Vaea Prillard, Présidente de la société de secours de la paroisse de Pare.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

La campagne est originaire des États-Unis où elle a lieu pour la première fois en 1985, soutenue par l’American Cancer Society et l’entreprise Imperial Chemical Industries. La première campagne a lieu en France en 1994, à l’initiative du groupe Estée Lauder (qui a créé l’association “Le Cancer du sein, parlons-en!”) et du magazine Marie Claire.

Au fenua aussi, elle prend de l’ampleur. Dans des sacs colorés, en plus des affaires offertes, les malades pourront lire des mots d’encouragement, et de réconfort, écrits à la main par les femmes de la paroisse de Pare comme Terani Tepuhiarii : “Je témoigne que cette trousse pourra l’aider Je l’ai préparée avec amour, tout en pensant à celle qui la recevra”.

Lire aussi : Interview de Delphine Lutringer, médecin référent de l’institut du cancer 

Octobre rose débute, et la ligue poursuit ses actions de sensibilisation auprès des femmes pour lutter contre le cancer du sein. Les vertus du dépistage sont au cœur de cette nouvelle campagne annuelle, comme le précise Teura Iriti, maire de Arue : “Il y a eu des rendez-vous demandés auprès des radiologues, pour qu’ils puissent accueillir ces femmes. La grosse difficulté, c’est de prendre rendez-vous. Très souvent, elles attendent plusieurs semaines voire des mois”.

Grâce aux dons récoltés, les fidèles de l’Eglise mormone ont pu confectionner près d’une centaine de kits. Ils seront distribués à la ligue contre le cancer.