dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

Les familles retrouvent le chemin des parcs

Publié le

Les sites touristiques et les parcs de Tahiti accueillent à nouveau du public. Certaines familles n'ont pas hésité à reprendre possession de ces espaces en ce jour férié.

Publié le 01/05/2020 à 16:16 - Mise à jour le 01/05/2020 à 16:17
Lecture 2 minutes

Les sites touristiques et les parcs de Tahiti accueillent à nouveau du public. Certaines familles n'ont pas hésité à reprendre possession de ces espaces en ce jour férié.

Premier long week-end de liberté dans les parcs, avec le confinement allégé. Les familles se défoulent après être restées enfermées plus d’un mois. Et le beau temps est au rendez-vous.

Une liberté dont une famille fan de rugby profite en faisant quelques passes au parc Paofai. “Normalement on vient souvent faire des passes, et ça me manquait, lance le papa. C’est pour ça qu’on a profité aujourd’hui de venir avec mes enfants. Le rugby est dans le sang chez nous. Je suis Wallisien et chez nous c’est ça, notre sport c’est le rugby.”

Dans un cadre idyllique, les promeneurs profitent du panorama devant l’île sœur. D’autres s’adonnent à nouveau à leurs loisirs. Libres d’aller et venir sans contraintes.

Du côté de Aorai Tini Hau, les plus jeunes n’en finissent plus de faire des figures sur les pistes de skate-board. Les grands espaces et le grand air leur avaient manqué.

“Depuis ce matin le parc commence à se remplir et ça fait du bien à voir”, commente Stéphane, le responsable du parc.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Si les allées des jardins sont dorénavant ouvertes au public, d’autres zones de sport collectif seront fermées encore quelques temps, les rassemblements étant proscrits.

“L’aire de jeux est fermée, l’aire de muscu aussi et le beach soccer, justement pour éviter des attroupements progressifs”, détaille le responsable.

Si le déconfinement partiel aide à reprendre goût à la liberté. Il ne faut néanmoins pas baisser sa garde face au covid-19. La distanciation sociale et les mesures sanitaires restent essentielles.

Rédigé par

infos coronavirus