lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

Le transport maritime perturbé aux îles Sous-le-Vent

Publié le

Deux des quatre navettes d’une société de transport maritime de Taha'a sont en panne et ne peuvent plus assurer le transport d’élève entre Taha'a et Raiatea. Le taxi boat qui assure la liaison entre les deux îles est également à l’arrêt. Pour pallier cette situation, les sociétés en question ont dû faire appel à des transporteurs touristiques…

Publié le 29/08/2019 à 16:47 - Mise à jour le 29/08/2019 à 17:11
Lecture 2 minutes

Deux des quatre navettes d’une société de transport maritime de Taha'a sont en panne et ne peuvent plus assurer le transport d’élève entre Taha'a et Raiatea. Le taxi boat qui assure la liaison entre les deux îles est également à l’arrêt. Pour pallier cette situation, les sociétés en question ont dû faire appel à des transporteurs touristiques…

Près de 110 élèves de Taha’a sont scolarisés sur Raiatea. Et d’ordinaire, c’est en navette qu’ils effectuent la traversée, mais depuis deux semaines, deux des quatre bateaux sont en panne. L’armateur a dû faire appel à une société de transport touristique.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« J’ai demandé à la famille Laughlin d’assurer les transferts en attendant parce qu’ils ont une grande capacité d’accueil. Je suis content qu’ils m’apportent ce soutien. Sans quoi, bien-sûr je l’aurai fait avec mes bateaux, mais il y aurait eu beaucoup de retard » explique Enota Tetuanui, armateur d’une société de transport maritime.

Une solution provisoire en attendant la fin des réparations. Équipé pour des sorties touristiques, Matahi Laughlin, le transporteur touristique, ne peut pas assurer les traversées par temps de pluie : « Les touristes, on les amène au motu. Donc s’ils se mouillent à bord, ce n’est pas grave, parce qu’ils vont se baigner après. Mais pour des gamins qui quittent à 5 heures du matin, arrivés ici, s’il pleut, ce n’est pas du tout adapté. Donc j’ai prévenu l’armateur, les parents et les élèves, qu’en cas de pluie, je ne partirai pas. On s’organisera autrement avec les navettes ouvertes à ce moment-là ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

De plus, les tarifs des transports scolaires sont loin d’être rentables pour cette société. Les élèves eux, sont ravis : étant plus rapide, cette navette part plus tard que d’habitude et leur permet donc une nuit de sommeil plus longue.

Perturbation également du côté des transports de passager avec l’arrêt d’un taxi boat qui assurait les rotations entre Raiatea-Tahaa 4 à 6 fois par jour. Et là aussi, c’est une société de tourisme qui est venue apporter son soutien.

infos coronavirus