dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Le premier Institut thérapeutique éducatif et pédagogique en Polynésie ouvrira en novembre

Publié le

Le premier Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Polynésie française sera installé à Temae, sur l’île de Moorea, sur une emprise foncière de 2 175 m2 appartenant au Pays. Il sera dédié aux enfants âgés de 4 à 12 ans, avec une capacité d’accueil de 12 places, dont 6 en internat. Son ouverture est prévue pour le mois de novembre.

Publié le 08/06/2021 à 16:57 - Mise à jour le 09/06/2021 à 9:58
Lecture 2 minutes

Le premier Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Polynésie française sera installé à Temae, sur l’île de Moorea, sur une emprise foncière de 2 175 m2 appartenant au Pays. Il sera dédié aux enfants âgés de 4 à 12 ans, avec une capacité d’accueil de 12 places, dont 6 en internat. Son ouverture est prévue pour le mois de novembre.

La ministre de la Famille, des affaires sociales, de la condition féminine en charge de la lutte contre les exclusions, Isabelle Sachet, a reçu, mardi matin, François Bonnafous, directeur général de l’Association pour l’Education et l’Insertion Sociale (AEIS), ainsi que Patrice Prieto, directeur de l’ITEP Grand Barail, géré par cette même association, afin d’aborder la création du premier Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) de Polynésie française.

Ils étaient tous deux accompagnés d’un médecin-coordinateur, de John Toromona, fondateur de l’association Taatiraa Huma no Moorea Maiao, et de Thierry Leclere, directeur des établissements de l’association Taatiraa Huma no Moorea Maiao.

En effet, la direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) identifie chaque année près d’une douzaine de mineurs présentant des troubles du comportement auxquels malheureusement aucune réponse adaptée ne peut être proposée en l’absence d’un établissement de type ITEP sur le territoire polynésien.

Sensible aux difficultés rencontrées par ces jeunes, la ministre de la Famille a fait de la création de cette structure innovante l’une de ses priorités. C’est donc en vue de leur offrir la prise en charge la plus optimale qu’elle a recherché le tutorat d’une association métropolitaine spécialisée. Une collaboration avec l’Association pour l’Éducation et l’Insertion Sociale (AEIS) a ainsi été initiée dès 2018, du fait qu’elle dispose de 3 établissements de type ITEP accueillant des jeunes âgés de 4 à 21 ans et propose différentes modalités d’hébergement.

Suite à la formalisation d’un partenariat le 26 mars dernier regroupant les différents acteurs engagés tels que le ministère de la Famille, la DSFE, l’association Taatiraa Huma no Moorea Maiao et l’AEIS, plusieurs comités de pilotage ont intégré progressivement la participation d’autres partenaires comme le ministère de l’Education et la DGEE (Direction générale de l’Education et des enseignements) toujours dans le but de favoriser le bon déploiement de ce projet.

Afin de mettre à profit toute l’expertise des représentants de l’AEIS, la ministre de la Famille a animé mardi matin un comité de pilotage à la DSFE, puis s’est rendue à la fédération Te Niu o Te Huma pour plus de partage sur les pratiques professionnelles en la matière.

Le premier ITEP de Polynésie française sera installé à Temae, sur l’île de Moorea, sur une emprise foncière de 2 175 m2 appartenant au Pays. Il sera dédié aux enfants âgés de 4 à 12 ans, avec une capacité d’accueil de 12 places, dont 6 en internat. Ce nouvel établissement sera géré par l’association Taatiraa Huma no Moorea Maiao et ouvrira ses portes en novembre 2021.

Lors de leur mission du 5 au 15 juin, les représentants de l’AEIS assureront essentiellement la formation des futurs employés de l’ITEP de Polynésie française et iront à la rencontre des partenaires du secteur social.

infos coronavirus