lundi 18 octobre 2021
A VOIR

|

Le Conseil des ministres autorise l’importation de semences de l’Artemisia annua

Publié le

L’Artemisia annua est une plante aromatique à usage médicinal. Cette plante produirait une substance particulière : l'artémisinine, un antipaludéen également étudié dans le cadre de traitements contre le cancer, le VIH et les virus responsables d'épidémies comme la Covid-19.

Publié le 31/03/2021 à 17:20 - Mise à jour le 31/03/2021 à 17:20
Lecture 2 minutes

L’Artemisia annua est une plante aromatique à usage médicinal. Cette plante produirait une substance particulière : l'artémisinine, un antipaludéen également étudié dans le cadre de traitements contre le cancer, le VIH et les virus responsables d'épidémies comme la Covid-19.

Le Conseil des ministres a examiné favorablement la demande d’importation de semences de l’Artemisia annua, une plante aromatique à usage médicinal. La motivation de la demande porte sur les vertus médicinales de cette plante qui produit une substance particulière : l’artémisinine. Cet antipaludéen est également étudié dans le cadre de traitements contre le cancer, le VIH et les virus responsables d’épidémies comme la Covid-19.

L’Artemisia annua est inscrite sur la liste positive de la pharmacopée chinoise, ce qui constitue une référence mondiale pour les plantes médicinales. Elle est d’ailleurs largement utilisée dans la médecine chinoise. L’Artemisia est également utilisée en soins vétérinaires contre les maladies parasitaires.

Afin d’encadrer l’utilisation de cette nouvelle plante, les graines seront exclusivement destinées dans un premier temps à des essais culturaux réalisés par la Direction de l’agriculture afin de définir l’itinéraire technique et de valider la faisabilité de la culture. Cette période est estimée à environ 12 mois, période qui pourra être réduite en fonction des résultats obtenus, et durant laquelle le plan de diffusion et de suivi sera établi.

Ce projet a reçu un avis favorable de la part des membres de la Commission des sites et des monuments naturels le 18 février dernier et a ainsi été entériné par le Conseil des ministres.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres

Lutte biologique contre l’hispine du cocotier
Le Pays maintient son accompagnement dans l’exportation des produits de la pêche polynésienne
Etat d’avancement de la première phase de la constitution d’un aménageur ensemblier
Préparation de la réouverture des frontières: demande de certification internationale « Safe Travels »
Situation du marché de l’emploi en 2019 et carré de l’emploi de février 2021
Amélioration de la consommation énergétique d’établissements d’enseignement: partenariat entre la Polynésie française et l’AFD
Dispositif expérimental « C3-Socle » pour les écoles primaires et les établissements publics d’enseignement du second degré des archipels éloignés
Prorogation des mesures du Port autonome de soutien à la croisière et au charter nautique

Rédigé par

infos coronavirus