lundi 21 septembre 2020
A VOIR

|

Le bébé décédé en Nouvelle-Zélande et sa mère bientôt de retour au fenua : son témoignage

Publié le

Une longue et douloureuse attente qui prendra bientôt fin : Teehu Isaura va quitter Auckland et revenir à Tahiti avec son fils, Arii’ura.

Publié le 10/06/2020 à 11:06 - Mise à jour le 18/06/2020 à 14:49
Lecture 2 minutes

Une longue et douloureuse attente qui prendra bientôt fin : Teehu Isaura va quitter Auckland et revenir à Tahiti avec son fils, Arii’ura.

TNTV vous en parlait le 4 juin dernier, la jeune mère du nourrisson décédé en Nouvelle-Zélande attendait toujours désespérément de revenir au fenua avec le corps de son fils.

Finalement, Teehu Isaura a indiqué sur sa page Facebook qu’elle arrivera le 17 juin vers 18 heures 30 à Tahiti, avec son bébé, Arii’ura : « Vous êtes conviés à l’aéroport par mon Superman Arii’ura et moi, c’est avec un GRAND PLAISIR ! ».


Contactée, la maman se réjouit : « J’ai trop hâte. J’ai envie de sauter dans l’avion. Aujourd’hui je suis allée voir mon fils et j’ai dit en pleurant qu’on va rentrer la semaine prochaine et que j’ai hâte. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenue et qui ont fait qu’il y a un avion la semaine prochaine »

Teehu Isaura devra effectuer une quatorzaine à son arrivée au fenua, comme toute personne arrivant de l’extérieur : « L’avion n’est pas que pour bébé et moi (…) Oui je serai en quatorzaine. On va devoir attendre encore 14 jours (…) Faire attendre encore mon fils 14 jours c’est un peu dur. (…) Il y aura une première veillée quand on va arriver mais sans moi puisque je serai en quatorzaine. Il y aura une deuxième veillée avec moi. (….) Je sais que lorsque je vais arriver je serai au Royal Tahitien »

Elle explique que, pour aller voir son bébé à la morgue, elle devra payer une voiture. « Ils ont dit qu’on m’a bien aidée ici et eux ne m’aideront pas. Ce n’est pas moi qui demande à être en quatorzaine mais eux donc je ne comprends pas pourquoi je dois payer. (…) Je comprends que je dois faire ma quatorzaine mais faire attendre mon fils 14 jours je vais m’énerver parce que bébé ne va pas être beau. »

Plusieurs personnes ont contacté la maman et lui ont expliqué qu’ils souhaitaient venir l’accueillir à l’aéroport : « Ça me fait plaisir que des gens viennent parce que je sais que bébé de là haut aimerait bien voir ça. »

Mise à jour : la Nouvelle-Zélande étant « covid free », Teehu et son bébé n’ont pas à effectuer une quatorzaine.

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : Nicole Sanquer demande un programme de recherche...

La députée de Polynésie Nicole Sanquer présente à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale un amendement pour la création d’un programme prioritaire de recherche sur les anomalies génétiques qui pourraient avoir été provoquées par l’exposition à la radioactivité des essais nucléaires à Moruroa et Fagataufa.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV