jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Koh Lanta, ses passions, ses projets… Entretien exclusif avec Teheiura

Publié le

En Polynésie pour un bref séjour, notre aito de Koh Lanta Teheiura, a accordé une interview à Tahiti Nui Télévision.

Publié le 27/02/2022 à 10:20 - Mise à jour le 27/02/2022 à 10:20
Lecture 2 minutes

En Polynésie pour un bref séjour, notre aito de Koh Lanta Teheiura, a accordé une interview à Tahiti Nui Télévision.

Première question : comment tu vas ?
“Ça va très bien. Je viens de passer un super séjour. Très court mais super parce que ça me donne l’occasion de revoir la famille et les amis.”

Aujourd’hui les téléspectateurs polynésiens peuvent suivre Koh Lanta grâce à TNTV. Après ta 5e aventure qui s’est terminée un peu précipitamment, toi comment tu t’es senti et comment tu te sens aujourd’hui par rapport à ça ?
“C’est vrai qu’avec TNTV ça permet aux Polynésiens de suivre Koh Lanta et de me découvrir. Au bout de cette 5e saison, c’est vrai que ça a été une saison assez perturbante pour moi mais on laisse ce qui s’est passé dans le passé et je suis bien avec moi même aujourd’hui. Et le public le comprend très bien aussi. Koh Lanta la légende a été vraiment très très très difficile. D’ailleurs comme chaque saison. Ce n’est pas parce que celle ci est plus difficile que les autres ne le sont pas. Mais la particularité de celle là en tout cas pour moi, c’est que ça s’est passé sur mon ile. Ça a été encore plus compliqué psychologiquement de me détacher de la vie de tous les jours et me mettre réellement dans cette aventure dans le jeu comme je l’ai toujours fait.”

Est-ce que tu as d’autres projets TV notamment ?
“Il y aura peut-être quelque chose. (…) Des apparitions, notamment dans des émissions culinaires.”

Justement, avec Manatoa (sa roulotte polynésienne en métropole, NDLR) tu parcours la France entière. Du coup tu es devenu aussi un ambassadeur de la gastronomie polynésienne…
“Oui le Manatoa sillonne encore les routes françaises, beaucoup moins loin je dois le dire, mais le plus important pour moi c’est que le public est encore là pour venir déguster le poisson cru au Manatoa, venir déguster le poulet fafa. Ceux qui ne le connaissent pas encore viennent à ma rencontre et dégustent le poisson cru, et reviennent la saison d’après.”

Un restaurant bientôt ?
“Le restaurant je l’évoque depuis plusieurs années maintenant et c’est toujours en réflexion dans un petit coin de ma tête. Je ne lâche pas l’affaire.”

Est-ce qu’il y a des projets sportifs également de ton côté ?
“Exactement. J’essaie de préparer un 200m en va’a pour le mois de juin donc là je suis vraiment à fond. Enfin, à mon rythme (rires). Pour l’instant, c’est une remise en forme physique. Ça va se passer à Montauban, pas très loin de chez moi donc ça me va très très bien. Et je participerai pourquoi pas à d’autres compétitions en Polynésie peut-être.”

Tu es dans une région proche de la mer. On ne coupe pas Teheiura de l’océan ou de la mer…
“Oui je suis tellement bien dans cette partie de la France qui est proche de la mer. Maintenant que j’ai mon va’a, je vais pouvoir en profiter encore plus de cette mer.”

infos coronavirus