jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : élan de solidarité pour le personnel soignant et les pompiers

Publié le

Mardi dernier, une restauratrice de Papeete avait décidé de fournir gracieusement des plats au personnel soignant. Un acte de générosité qu’elle a voulu réitérer en faisant un appel aux dons à travers les réseaux sociaux. Un appel très bien suivi, puisque ce samedi encore, une partie de son personnel ainsi que des bénévoles se sont retrouvés.

Publié le 29/08/2021 à 10:40 - Mise à jour le 04/09/2021 à 14:02
Lecture 2 minutes

Mardi dernier, une restauratrice de Papeete avait décidé de fournir gracieusement des plats au personnel soignant. Un acte de générosité qu’elle a voulu réitérer en faisant un appel aux dons à travers les réseaux sociaux. Un appel très bien suivi, puisque ce samedi encore, une partie de son personnel ainsi que des bénévoles se sont retrouvés.

Les petites mains des bénévoles s’affairent à la découpe des légumes, tandis que le chef cuisinier découpe le poulet. Au menu d’aujourd’hui, Massaman de poulet et légumes, sauté de nouille poulet et légumes et légumes au curry.
Un menu rendu possible par un élan de solidarité de la population, pour fournir les denrées alimentaires ou donner de son temps. “Quand je vois ce qui se passe et tout le temps que eux donnent pour les gens malades, je n’ai pas hésité (…) Je suis là pour les soutenir à notre façon”, raconte Rosa.

Mardi dernier Sandy a livré 55 plats au personnel soignant de Taaone, un acte salué par de nombreux internautes et qui l’a poussé à réitérer son action. Aujourd’hui, avec les centaines de kilos de légumes, poulets et autres condiments, offert par la population et certaines sociétés, elle compte tripler la production. “Ça fait chaud au coeur parce que je ne m’attendais pas à ça. Moi qui pensait être une toute petite personne, une petite goutte d’eau on va dire, devenue une rivière. Du coup on voit vraiment le Polynésien attaché à ses habitants, à son île, et moi c’est ce qui me touche particulièrement. On est une petite île et on s’entraide”, confie Sandy Pietrantonio, gérante de restaurant.
“C’est un grand réconfort pour le personnel dans son ensemble, de se sentir soutenu par la population, se sentir soutenu par les institutions, par les organismes, soutenu par les entreprises. Tout le monde met la main à la pate. C’est un grand réconfort pour tout le monde“, Valérie Bernier, directrice juridique du Centre hospitalier de Taaone.

Au total, 165 plats ont été préparés par Sandy et toute son équipe. Des plats au bénéfice du personnel de l’hôpital de Taaone, des pompiers de Faaa, Mahina et du vaccinodrome de la présidence.

Rédigé par

infos coronavirus