lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : 14 décès au 16 octobre (chiffres officiels)

Publié le

Au 16 octobre à 10 heures, on déplore un nouveau décès lié à la Covid-19, en Polynésie.

Publié le 16/10/2020 à 12:56 - Mise à jour le 16/10/2020 à 12:58
Lecture 2 minutes

Au 16 octobre à 10 heures, on déplore un nouveau décès lié à la Covid-19, en Polynésie.

Le nouveau carré épidémiologique publié ce vendredi par les autorités sanitaires indique un nouveau décès lié à la Covid-19, portant à 14 le nombre de personnes décédées des suites de la Covid-19 en Polynésie.

Aucun détail n’a été donné.

61 personnes sont actuellement hospitalisées au CHPF dont 10 en réanimation (+8 en 48 heures).

Depuis le 15 juillet, on dénombre 3 735 cas de Covid-19 en Polynésie dont 939 sont actifs aujourd’hui.

Pour rappel, aujourd’hui le Haut-commissaire et le vice-président ont annoncé de nouvelles mesures.

Bilan au premier semestre 2020

Pour rappel, le premier cas confirmé en Polynésie a été dépisté le 10 mars. Un total de 62 cas dont 32 cas importés avaient été confirmés entre le 10 mars et le 25 juin 2020.

Chaque cas confirmé fait l’objet d’une enquête du Bureau de veille sanitaire, avec son entourage.

Retrouvez la courbe de l’évolution de l’épidémie en Polynésie et les chiffres dans le Pacifique en cliquant ICI

En cas de symptômes de la Covid-19, appelez votre médecin traitant ou le 40 455 000. Si votre état est alarmant, appelez directement le 15.

Article précédentCiné Nui : voyages
Article suivantEdition spéciale du 16 octobre

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.