lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Contrôles routiers : 40 infractions relevées ce week-end

Publié le

Une opération de contrôle routier, coordonnée par les forces de gendarmerie et de police, a été effectuée dans la nuit de samedi à dimanche, dans les communes de Pirae, Papeete et Faa’a.

Publié le 24/11/2019 à 16:32 - Mise à jour le 24/11/2019 à 16:59
Lecture 2 minutes

Une opération de contrôle routier, coordonnée par les forces de gendarmerie et de police, a été effectuée dans la nuit de samedi à dimanche, dans les communes de Pirae, Papeete et Faa’a.

Ces contrôles routiers étaient principalement axés sur le contrôle des deux-roues, les infractions à la vitesse, l’alcoolémie, les stupéfiants ainsi que sur la vérification du port des équipements de sécurité. En effet, tous les comportements à risque, qui sont la principale cause des accidents, doivent être évités.

Lors de cette opération, 40 infractions diverses ont été relevées par les forces de l’ordre.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre les « runs », les forces de l’ordre ont procédé à l’immobilisation de 7 deux-roues qui feront l’objet d’une remise en conformité par les contrevenants dans le cadre de la politique d’alternative aux poursuites mis en place par le procureur de la République.

(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)
(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)

Le bilan de cette opération a été présenté au Haut-commissaire et au Vice-procureur. À cette occasion, le représentant de l’État a rappelé l’importance de mettre en œuvre tous les moyens pour lutter contre les comportements à risque, en particulier pour endiguer la pratique des rodéos motorisés qui mettent en danger les jeunes, ainsi que les autres usagers de la route et génèrent des nuisances pour les riverains.

Dominique Sorain a indiqué que les contrôles sur les routes continueront à être régulièrement mis en place avec une tolérance zéro.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.