samedi 28 mars 2020
A VOIR

|

Bilan 2019 : Aéroport de Tahiti enregistre sa plus forte croissance depuis 10 ans

Publié le

Aéroport de Tahiti maintient son plan de vol. L’année 2019 confirme la tendance favorable des dernières années avec une croissance de 6.2 % en moyenne pour les 4 aéroports gérés par ADT. Cette année sera marquée par plusieurs projets d’aménagements sur la plateforme aéroportuaire et la préparation au prochain appel d’offre pour la future concession de l’aéroport international

Publié le 18/02/2020 à 17:22 - Mise à jour le 18/02/2020 à 17:55
Lecture 2 minutes

Aéroport de Tahiti maintient son plan de vol. L’année 2019 confirme la tendance favorable des dernières années avec une croissance de 6.2 % en moyenne pour les 4 aéroports gérés par ADT. Cette année sera marquée par plusieurs projets d’aménagements sur la plateforme aéroportuaire et la préparation au prochain appel d’offre pour la future concession de l’aéroport international

ADT a enregistré sa plus forte croissance depuis 10 ans. En 2019, 2 160 000 passagers au total ont été transportés sur l’ensemble des 4 aéroports gérés par ADT.

Grâce à la densification de l’offre avec l’arrivée de 2 nouvelles compagnies, le trafic international a progressé de 6.8 % l’an passé avec un total de 715 193 passagers enregistrés. C’est près de 46 000 passagers de plus qu’en 2018.

Les résultats décollent aussi par conséquent du côté du trafic domestique avec une croissance de 6.7%. « En 2020, la croissance va continuer. Pas tout à fait dans les mêmes chiffres évidemment puisque nous n’avons pas à priori de nouvelle compagnie en projet pour 2020. On a des projets sur lesquels on travaille avec des compagnies internationales ou domestiques pour les années à venir », explique Jean-Michel Ratron directeur d’Aéroport de Tahiti.

Plusieurs aménagements sur la plateforme sont programmés pour 2020. Des chantiers financés sur fonds propres pour améliorer la salle d’embarquement domestique, rénover entièrement le salon d’honneur. Ou encore offrir de nouveaux services aux passagers et dynamiser l’offre de restauration dans l’aéroport. Avec 8000 clients potentiels par jour, ADT poursuit un programme d’investissement en vue de se positionner pour la prochaine concession : « il est très probable que la nouvelle concession démarre à partir de début 2022 ou dans ce calendrier là. Et pendant ces deux années là, on continue à investir, on continue à travailler sur l’amélioration du service aux passagers, des commerces, de la sécurité des aéroports évidemment. »

2020 sera marqué aussi dès le 31 mars par le transfert des aéroports d’état de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa au pays.

ADT travaille aussi sur la promotion de la destination Polynésie. Elle sera présente au prochain salon World routes afin de prospecter auprès des compagnies aériennes.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Confinement : et pour les associations de protection animale...

L'Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux de Polynésie française (ARPAP) tire la sonnette d'alarme. Avec les mesures de confinement prises pour le gouvernement, et les déplacements limités et qui doivent être systématiquement accompagnés du justificatif de déplacement, rien n'est indiqué concernent le déplacement des bénévoles pour nourrir les animaux errants du fenua ou leur porter secours.

Le blanchissement des coraux a de nouveau fait des...

La Grande Barrière de corail a connu au cours de l'été austral un troisième épisode grave de blanchissement de corail en cinq ans, un phénomène provoqué par le réchauffement climatique qui menace cet écosystème australien unique.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV