jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Axel Lichtle, élevé au rang de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui

Publié le

À l’occasion de la célébration du 29 juin, aux Jardins de Paofai, le Président Edouard Fritch a remis l’ordre de Tahiti Nui à 8 récipiendaires dont Axel Lichtle, grand reporter à Tahiti Nui Télévision depuis 2003.

Publié le 30/06/2020 à 10:39 - Mise à jour le 30/06/2020 à 10:47
Lecture 3 minutes

À l’occasion de la célébration du 29 juin, aux Jardins de Paofai, le Président Edouard Fritch a remis l’ordre de Tahiti Nui à 8 récipiendaires dont Axel Lichtle, grand reporter à Tahiti Nui Télévision depuis 2003.

Âgé de 62 ans, Axel Lichtle est né à Atuona sur l’île d’Hiva Oa, avant de partir vivre à 7 ans à Teahupoo. Il fera sa scolarité à Tahiti, et partira un an en métropole, à Carcassonne, pour finaliser une formation dans la branche électrotechnique.

Technicien à la mairie de Pirae, entre 1980 et 1982, puis technicien d’exploitation pour la radio libre « Radio Tahiti Api » de 1982 et 1984, celui qui parle 4 langues (Tahitien, Marquisien, Français et Anglais) intègre l’Institut de la Communication Audiovisuelle, l’ICA, où de 1984 à 2003, il sera preneur de son, caméraman et monteur réalisateur.

Il arrivera au sein de la chaîne Tahiti Nui Télévision en tant que grand reporter : « Avec plus de 250 reportages et émissions à votre actif, vous avez constitué une précieuse mémoire audiovisuelle de la Polynésie. Avec plus de 60 îles visitées, vous disposez d’images rares sur notre patrimoine culturel » a indiqué le président Edouard Fritch dans son discours. « Reconnu par les équipes de production étrangères, vous êtes le seul polynésien à intégrer le tournage de l’émission « Survivor » en 2001, à Nuku Hiva. (…) Vous avez eu aussi l’idée d’organiser le record du monde du plus grand nombre de joueurs de ukulele. Pour ce projet, le soutien de TNTV nous a permis de battre ce record en 2015 » a ajouté le président.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Axel Lichtle a également fait la rencontre du commandant Cousteau dans les années 1980 aux Marquises. Une rencontre qui « a été un élément déclencheur pour partir à l’aventure, et montrer la beauté de notre flore et notre faune. Votre grand-père maternel, qui était botaniste et entomologiste, vous a aussi fait aimer la nature. Il a répertorié un grand nombre de plantes et d’insectes des Marquises et une plante endémique de cet archipel porte son nom : le « Lebronnecia ». Tout son travail est consigné dans des écrits jusqu’aux îles Hawaii au Bishop Museum. Pour ce formidable travail audiovisuel mettant en valeur notre culture et notre environnement, j’ai donc l’honneur de vous élever, cher Axel, au rang de chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui. »

Six autres personnes ont été élevées au rang de chevalier lors de cette 36ème fête de l’Autonomie : l’architecte Rodolphe Weinmann, Marcel Doom, John Mairai, Jean-Pierre Cheung Sen, Marama Tarati, Etienne Raapoto. Mgr Hubert Coppenrath a été élevé au rang d’officier de l’ordre de Tahiti Nui.

infos coronavirus

Air Tahiti Rairoa Horue 2021VOIR LE DIRECT
+