jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Arue : la fête du sport en hommage à Boris Leontieff

Publié le

Publié le 26/05/2017 à 13:09 - Mise à jour le 26/05/2017 à 13:09
Lecture 2 minutes

Rugby, beach soccer, tire à l’arc, football ou encore du VTT … Les associations sportives de Arue ont proposé une multitude d’initiations gratuites sur le complexe Boris Leontieff.

Disparu depuis 15 ans, l’ancien tavana rêvait d’une commune jeune et dynamique. « Il aurait été heureux de voir que ce complexe porte son nom, que les activités sportives sont nombreuses, et que cette jeunesse pétille » confie son frère, Igor.

Le 23 mai 2002, le Piper disparaît sans laisser de trace au large de l’atoll de Katiu, aux Tuamotu. À son bord, Boris Léontieff, la troisième adjointe au maire Ferfine Opuu-Besseyre, le conseiller territorial et maire de Nuku-Hiva Lucien Kimitete, le conseiller territorial Arsen Tuairau et le pilote de l’avion, Gilbert Kelly. 

Comme chaque année, la commune leur rend hommage devant la stèle commémorative du complexe sportif.

« Nous sommes tous touchés par la tristesse et l’incompréhension due à cette tragique disparition depuis 15 ans dont nous ne connaissons pas les détails. Cela me réchauffe le cœur de voir que cette initiative est prise chaque année par le maire d’Arue. » ajoute le frère du disparu. 

La présence d’Édouard Fritch était une surprise pour tout le monde. « J’ai vu que le président du gouvernement était présent pour la première fois. Cela représente un renouveau dans la manière de penser envers ces disparus qui étaient peut-être des adversaires politiques à l’époque ». La délégation du Fetia api était en campagne pour les élections législatives au moment du drame.

L’animatrice au service de la jeunesse de Arue :

Rédaction web avec Tamara Sentis

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.