vendredi 12 août 2022
A VOIR

|

À Arue, les centres de vacances et de loisirs se mobilisent pour la jeunesse

Publié le

Plusieurs activités de vacances et de loisirs sont proposées à Arue pour pour les jeunes enfants et adolescents. Les associations pour la jeunesse et la commune se mobilisent activement.

Publié le 18/07/2022 à 16:38 - Mise à jour le 18/07/2022 à 17:08
Lecture 2 minutes

Plusieurs activités de vacances et de loisirs sont proposées à Arue pour pour les jeunes enfants et adolescents. Les associations pour la jeunesse et la commune se mobilisent activement.

Jeudi 21 juillet, avec le soutien de la mairie de Arue, l’Union polynésienne pour la Jeunesse (UPJ) organise au complexe sportif Boris Leontieff une journée de rencontre des centres de vacances et de loisirs afin de valoriser les actions menées par ces centres. Plusieurs activités seront proposées : pêche au canard, activités manuelles et jeux d’adresse pour les plus jeunes ; bouées géantes, football, basketball, volleyball, jeux de pistes, pour les moins jeunes. Et va’a, bublle foot, battle arena pour les plus grands.

Plus de 2 300 jeunes entre 3 et 17 ans inscrits dans 14 centres de vacances et de loisirs (associations) seront répartis au stade de Arue. Trois grands sites d’activités nommés à l’occasion “village” sont prévus. Pour les maternelles, les activités se feront à l’intérieur de la salle omnisport. Le second village, pour les primaires, sera sur le terrain de football. Et enfin, le village des adolescents se situera du côté du front de mer et sur le motu.

“Je pense que les familles se sont inscrites en nombre. Elles sont réparties dans les 14 associations. L’année dernière, comme il y avait pas mal de difficultés sanitaires, les associations ont été tenaces. On a besoin d’animateurs, de cadres, pour aller rencontrer les familles. Et quant à la participation financière… Un centre de vacances, ça a un coût. Mais quand on va dans les familles des quartiers, on essaye de regarder la situation de ces familles” indique Sylvie Teariki, présidente de la Fédération sportive et culturelle de France.

Pour rappel, du côté de la commune, un projet éducatif sportif et culturel rassemble depuis mai dernier chaque mercredi et depuis juillet tous les jours de la semaine, 150 jeunes entre 8 et 15 ans, toujours au complexe sportif. “Sur le terrain, il y a du football, du rugby et de l’athlétisme. Dans la salle, il y a du tennis de table, du volleyball, du handball et du basket et juste derrière au skatepark, il y a du skate. Derrière à la marina, il y a du va’a” précise Tumatai Dauphin, animateur 

“On est très contents. Au moins ça nous fait sortir de la maison. On reste pas sur les écrans à aller sur Tik tok. Benh c’est bien aussi le ukuklele ou les percussions. J’aimerai m’inscrire au club de volley-ball de Arue un jour. On fait plein de choses. On a pas le temps de s’ennuyer” confient Natahu et Hanavai. Objectif réussi donc pour le projet éducatif sportif et culturel de la ville de Arue.

infos coronavirus