Territoriales : le Amuitahiraa veut la victoire pour Gaston Flosse

Publié le

La liste Amuitahiraa o te nunaa maohi croit fermement en ses chances de victoire aux élections pour le renouvellement des représentants à l’Assemblée de la Polynésie. La liste conduite par Bruno Sandras sillonne la Polynésie pour retrouver la confiance des électeurs polynésiens. Car même inéligible, Gaston Flosse représente l’espoir de jours meilleurs pour une tranche de la population.

Publié le 01/04/2023 à 16:55 - Mise à jour le 27/12/2023 à 15:30

La liste Amuitahiraa o te nunaa maohi croit fermement en ses chances de victoire aux élections pour le renouvellement des représentants à l’Assemblée de la Polynésie. La liste conduite par Bruno Sandras sillonne la Polynésie pour retrouver la confiance des électeurs polynésiens. Car même inéligible, Gaston Flosse représente l’espoir de jours meilleurs pour une tranche de la population.

Tous les lundi, les militants du Amuiahiraa o te nunaa maohi se retrouvent pour faire état de la campagne du parti pour les Territoriales. Ses militants sont toujours soudés autour de Gaston Flosse : « On est obligés de gagner, pour tout ce que tu as fait pour la population. On veut que tu reviennes ! » , clame Kris Teaotea, 3è de liste dans la section 2, devant une assemblée toute acquise au Vieux Lion.

Lire aussi – Paul Haiti : « Il n’y a pas meilleur professeur que Gaston Flosse »

Depuis quelques semaines, les militants et colistiers sillonnent les quartiers de Tahiti pour convaincre les électeurs de voter pour le parti de l’ancien président du Pays, dans ce qui sera probablement sa dernière campagne d’envergure. Dans leurs tournées, il leur arrive de croiser des militants d’autres listes en course pour les élections à l’Assemblée de la Polynésie. Et selon Bruno Sandras, les rencontres ne sont pas toujours cordiales.

« La campagne commence à prendre une tournure un peu agressive, déplore-t-il. Nous, nous leur disons (aux militants du Amuitahiraa, ndlr) de faire preuve d’humilité, de ne pas répondre aux agressions et surtout de faire preuve de pédagogie, d’expliquer » . C’est précisément l’objectif de ces réunions du lundi : que tous les militants du Amuitahiraa « parlent d’une seule et même voix » .

L’argument le plus efficace des militants est un magazine de 22 pages qui détaille le programme de gouvernance du Amuitahiraa o te nunaa maohi en cas de victoire. Une victoire qui ne fait aucun doute pour les soutiens de Gaston Flosse.

Dernières news

Activer le son Couper le son