Second tour des municipales : rude bataille à Hitia’a o te Ra

Publié le

Le deuxième tour des municipales approche à grands pas et la bataille s’annonce serrée dans certaines communes notamment à Hitia’a o te Ra qui opposent le maire sortant Dauphin Domingo à l’ancien tavana Henri Flohr. Ce dernier affiche une courte avance de 300 voix par rapport à son adversaire, mais rien n'est encore joué...

Publié le 18/06/2020 à 10:15 - Mise à jour le 18/06/2020 à 10:27

Le deuxième tour des municipales approche à grands pas et la bataille s’annonce serrée dans certaines communes notamment à Hitia’a o te Ra qui opposent le maire sortant Dauphin Domingo à l’ancien tavana Henri Flohr. Ce dernier affiche une courte avance de 300 voix par rapport à son adversaire, mais rien n'est encore joué...

L’écart est minime entre les deux listes toujours en course pour ces municipales. 45% des voix pour Henri Flohr contre 39% pour Dauphin Domingo au premier tour. Une avance que la tête de liste du Tapura Huiraatira doit à son bon résultat sur Papeno’o : 1 241 votes contre 433 pour le Tapura amui pourtant en tête dans les trois autres communes associées.

« Il y a le Amuitahira’a à côté avec ses 800 voix, et au moins 500 et 600 voix avec mes 300 voix, ça fait 900. Donc on pourra avoir environ dans les 3 000 voix au deuxième tour, et là il y a une garantie de passer au deuxième tour des ces municipales » explique Henri Flohr, tête de liste du Tapura Huiraatira no Hitiaa o te Ra.

C’est pourtant avec la liste conduite par Dauphin Domingo que le Amuitahira’a no Hitia’a o te ra, éliminé au premier tour malgré ses 826 voix, a décidé de former une alliance. « Pourquoi ne pas m’allier avec Henri Flohr ? Je reviens toujours à la gestion de la commune. Sans aucune rancune avec Henri. Il était très important pour ma liste et moi de porter tous nos vieux projets que nous attendons, que ça soit mis en place, avec cette équipe et un bon gestionnaire à la tête » précise Monia Amaru, candidat sur la liste Tapura Amui no Hitiaa o te Ra.

Une campagne basée sur un bilan positif pour l’un et le soutien du gouvernement pour accélérer l’avancée des grands chantiers tels que la distribution de l’eau potable dans les foyers pour l’autre, sont les arguments principaux de ces deux adversaires pour convaincre la population. « Durant notre mandature, nous avons réussi à résorber le déficit laissé par l’ancienne équipe, celle d’Henri Flohr. Nous avons fait de nombreux sacrifices dont la diminution de nos indemnités. La commune se retrouve aujourd’hui avec un compte positif » déclare Dauphin Domingo, tête de liste du Tapura Amui no Hitiaa o te Ra.

À Hitia’a o te Ra, on compte plus de 7 700 personnes inscrites attendues dans les bureaux de vote pour ce second tour des municipales qui se tiendra le 28 juin prochain.

Dernières news

Activer le son Couper le son