mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Rudolph Jordan fait machine arrière

Publié le

Publié le 11/11/2015 à 14:31 - Mise à jour le 11/11/2015 à 14:31
Lecture 2 minutes

L’élu de Bora Bora, Rudolph Jordan reste au Tahoeraa Huiraatira. La semaine dernière, il avait pourtant démissionné du Tahoeraa Huiraatira. Mais il n’a pas intégré le Tapura Huiraatira. Le représentant orange a fait marche arrière. Ce jeudi matin, lors de la 8e séance de la session budgétaire, il est toujours inscrit au Tahoeraa Huiraatira à l’assemblée de Polynésie française.

Absent de l’hémicycle, il a donné procuration à Loïs Salmon-Amaru , représentante du Tahoeraa Huiraatira. René Temeharo et Frédéric Riveta ont rejoint les bancs de l’assemblée ce jeudi. Les élus qui soutiennent Edouard Fritch sont actuellement au nombre de 27.

Sylvana Puhetini, présidente du groupe Tapura Huiraatira à l’assemblée de Polynésie française, explique : « j’ai reçu de la main de la secrétaire de Marcel sa lettre de rétractation du Tapura… tout le monde était surpris « . Elle ajoute : « il était parti du Tahoeraa, parce qu’il n’était pas content de sa place pour les élections territoriales prochaines. Il se retrouvait 7e … maintenant je ne sais pas quelle proposition il a eu … »

Du côté du Tahoeraa Huiraatira, Iriti Teura présidente du groupe à l’assemblée de Polynésie française, déclare : « très bonne nouvelle puisque ce matin nous avons eu Rudolph Jordan, notre ami, qui nous a confirmé rester dans la maison mère. »
Concernant la possibilité d’ouverture avec l’UPLD, Iriti Teura est catégorique et elle indique: «  il n’y a pas d’ouverture ! Nous prenons nos décisions en fonction des dossiers et en fonction de la population. Maintenant il peut arriver que nous soutenions l’approche du Tapura ou de ATP… ou alors de l’UPLD. … nous travaillons beaucoup sur chaque dossier et nous voulons que ces dossiers puissent répondre au mieux aux besoins de la population.« 

Le gouvernement a de nouveau besoin de 2 voix pour obtenir la majorité absolue et faire adopter son budget  pour l’année 2016 dans les délais.
 

Rédaction web (Reportage de Sam Teinaore et Mata Ihorai)

 

Iriti Teura présidente du groupe Tahoeraa Huiraatira à l’assemblée de Polynésie française

Sylvana Puhetini, présidente du groupe Tapura Huiraatira à l’assemblée de Polynésie française

infos coronavirus