vendredi 30 septembre 2022
A VOIR

|

Le Tapura en séminaire à huis clos

Publié le

Loin des regards, dans la vallée de Matatia, à Punaauia, le Tapura s’est réuni pour plusieurs jours de séminaire. Depuis vendredi 12 août, les rouges sont ainsi réunis pour la première fois depuis la défaite du parti d’Edouard Fritch aux dernières législatives.

Publié le 12/08/2022 à 18:50 - Mise à jour le 13/08/2022 à 16:11
Lecture < 1 min.

Loin des regards, dans la vallée de Matatia, à Punaauia, le Tapura s’est réuni pour plusieurs jours de séminaire. Depuis vendredi 12 août, les rouges sont ainsi réunis pour la première fois depuis la défaite du parti d’Edouard Fritch aux dernières législatives.

Les membres du parti majoritaire s’étaient donné rendez-vous, vendredi 12 août, dans une grande salle paroissiale protestante de Punaauia, le fare amuiraa Taniera, situé dans la vallée Matatia.

Lire aussi : Teva Rohfritsch appelle le gouvernement à “la prise de mesures fortes et courageuses”

Cette réunion intervient au lendemain de la sortie du sénateur Teva Rohfritsch appelant à un sursaut du parti, après sa lourde défaite aux élections législatives en juin dernier. Mais c’est un séminaire qui était prévu de longue date, assure le Tapura.  

Bilan politique, action gouvernementale. Chacun était présent pour s’exprimer librement. “Une réunion de famille” nous a-t-on indiqué. Avec une consigne : pas de communication avec la presse.

Pour le deuxième jour de séminaire, samedi 13 août, nul doute que les élections territoriales ont été évoquées. À quelques mois de l’échéance, les membres du parti avaient besoin de dialogue et d’établir un bilan, nous précisent des élus rouges hors micro. La prise de parole de Teva Rohfritsch lors d’une conférence de presse cette semaine, afin d’inciter le gouvernement à l’action, sonne comme un avertissement.

Autre échéance : le congrès des maires prévu dans un mois, pour lequel Édouard Fritch a souhaité apaiser le climat en amont.

infos coronavirus