lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

“Avenir commun” : le mot d’ordre des soutiens à Jean-Luc Mélenchon

Publié le

L’harmonie des êtres humains et de la nature : c’est ce que prônent les soutiens à Jean-Luc Mélenchon. Regroupés sous la bannière "Union populaire", ils ont présenté ce matin le programme de leur candidat : 694 mesures, dont un volet centré sur l’Outre-mer.

Publié le 01/03/2022 à 16:52 - Mise à jour le 09/03/2022 à 15:46
Lecture < 1 min.

L’harmonie des êtres humains et de la nature : c’est ce que prônent les soutiens à Jean-Luc Mélenchon. Regroupés sous la bannière "Union populaire", ils ont présenté ce matin le programme de leur candidat : 694 mesures, dont un volet centré sur l’Outre-mer.

2 000 emplois dans le secteur maritime, 120 milliards pour les énergies renouvelables, des cantines avec une alimentation 100% bio et locale ou encore la mise en place de référendums d’initiative citoyenne : les propositions dans le programme de Jean-Luc Mélenchon ne manquent pas.


“Ce sont des mesures qui concernent vraiment tous les Outre-mer comme l’urgence sociale qui va permettre de prendre en charge les premiers mètres cubes d’eau nécessaires à la vie. Et ensuite, ce sont des mesures plus sur l’emploi, sur les étudiants, et sur l’environnement. Il y a le blocage des prix qui est quelque chose de vraiment important pour l’Union populaire, et aussi pour les jeunes où on va mettre en place une allocation pour les étudiants de 130 000 Fcfp par mois, et aussi le service civique obligatoire qui sera de 9 mois pendant lequel ils seront rémunérés 160 000 et ils pourront avoir le permis gratuit pendant cette période-là. Quand ils vont arriver, ça sera vraiment l’urgence sociale qui sera décrétée sur tous les Outre-mer” a indiqué Tevaiarii Frébault, porte-parole du comité de soutien local mise sur une meilleure répartition de richesses.

Reste la question du financement de ces mesure : “Le financement sera fait grâce à la répartition des richesses. En France, il y a des sociétés, il y a des familles qui gagnent énormément d’argent, et du coup, en augmentant les impôts des plus grandes tranches de revenues, ils pourront plus facilement redistribuer les richesses”.

infos coronavirus