lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

Nicole Belloubet visite les centres pénitentiaires de Tahiti

Publié le

Publié le 20/07/2019 à 13:21 - Mise à jour le 22/07/2019 à 11:11
Lecture 3 minutes

Ce samedi matin, la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a visité les centre pénitentiaires de Tahiti. Elle s’est d’abord rendue à Tatutu à Papara où elle a visité les unités de vie familiale, lieu de vie où les détenus peuvent retrouver leur famille jusqu’à 72 heures. Elle s’est ensuite rendue au quartier disciplinaire et d’isolement du centre de détention, puis a rejoint l’aile Ouest du centre pour visiter une cellule et rencontrer les détenus.

Nicole Belloubet s’est ensuite rendue à l’antenne de la Protection judiciaire de la jeunesse à Teva i Uta avant de se rendre à Faa’a pour une visite de Nuutania. Là, elle a été interpellée par des militants tavini.

Lire aussi : Des manifestants tavini interpellent la ministre de la Justice

Après le traditionnel dépôt de gerbe devant la stèle de Pierre Hoatua, la ministre de la Justice a débuté sa visite par la maison d’arrêt des femmes.  Elle a visité une des cellules, la salle commune dédiée aux activités où les détenues réalisent notamment des travaux de couture et de confection.

Elle a ensuite visité le centre pour les peines aménagées qui fera prochainement l’objet de travaux de rénovation pour accueillir la future maison d’arrêt des femmes.

Au sein du bâtiment principal de la prison de Nuutania, la Garde des Sceaux et sa délégation ont visité plusieurs cellules dont certaines ont été rénovées, la zone d’activités culturelles qui comprend la bibliothèque, la salle de classe et la salle de culte.

Enfin, la visite de la prison de Nuutania s’est achevée par un entretien de la Ministre de la Justice avec les organisations syndicales des personnels pénitentiaires. 

Pour clore la visite, les surveillants de Nuutania ont offert un haka à la ministre. Nicole Belloubet s’envole cet après-midi pour Raiatea.

Suivez la visite de la ministre en Polynésie dans notre liveblog. Cliquez ICI

infos coronavirus