dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Nicole Belloubet visite les centres pénitentiaires de Tahiti

Publié le

Publié le 20/07/2019 à 13:21 - Mise à jour le 22/07/2019 à 11:11
Lecture 3 minutes

Ce samedi matin, la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a visité les centre pénitentiaires de Tahiti. Elle s’est d’abord rendue à Tatutu à Papara où elle a visité les unités de vie familiale, lieu de vie où les détenus peuvent retrouver leur famille jusqu’à 72 heures. Elle s’est ensuite rendue au quartier disciplinaire et d’isolement du centre de détention, puis a rejoint l’aile Ouest du centre pour visiter une cellule et rencontrer les détenus.

Nicole Belloubet s’est ensuite rendue à l’antenne de la Protection judiciaire de la jeunesse à Teva i Uta avant de se rendre à Faa’a pour une visite de Nuutania. Là, elle a été interpellée par des militants tavini.

Lire aussi : Des manifestants tavini interpellent la ministre de la Justice

Après le traditionnel dépôt de gerbe devant la stèle de Pierre Hoatua, la ministre de la Justice a débuté sa visite par la maison d’arrêt des femmes.  Elle a visité une des cellules, la salle commune dédiée aux activités où les détenues réalisent notamment des travaux de couture et de confection.

Elle a ensuite visité le centre pour les peines aménagées qui fera prochainement l’objet de travaux de rénovation pour accueillir la future maison d’arrêt des femmes.

Au sein du bâtiment principal de la prison de Nuutania, la Garde des Sceaux et sa délégation ont visité plusieurs cellules dont certaines ont été rénovées, la zone d’activités culturelles qui comprend la bibliothèque, la salle de classe et la salle de culte.

Enfin, la visite de la prison de Nuutania s’est achevée par un entretien de la Ministre de la Justice avec les organisations syndicales des personnels pénitentiaires. 

Pour clore la visite, les surveillants de Nuutania ont offert un haka à la ministre. Nicole Belloubet s’envole cet après-midi pour Raiatea.

Suivez la visite de la ministre en Polynésie dans notre liveblog. Cliquez ICI

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV