dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Mariage à Teva i Uta : de lourdes sanctions attendues

Publié le

Selon le parquet de Papeete, les contrevenants risquent de lourdes sanctions, allant au delà de simples amendes.

Publié le 12/08/2021 à 16:33 - Mise à jour le 13/08/2021 à 11:44
Lecture < 1 min.

Selon le parquet de Papeete, les contrevenants risquent de lourdes sanctions, allant au delà de simples amendes.

Les investigations faisant suite au caractère légal ou non du mariage de Tearii Alpha sont toujours en cours, d’après le parquet de Papeete. L’enquête a été approfondie afin de déterminer toutes les chaînes de responsabilité. Selon nos informations, les contrevenants risquent de lourdes sanctions. Ces dernières pourraient aller au-delà de simples amendes délictuelles.

Le jeudi 5 août dernier, les images de l’événement avaient fuité sur les réseaux sociaux et avaient choqué la Toile. Une semaine auparavant, les autorités du Pays et de l’État annonçaient le durcissement des restrictions sanitaires, avec notamment l’interdiction d’événements festifs dans les lieux accueillants du public.

Interrogé plus tard, le Haut-commissaire avait alors apporté quelques précisions sur cette annonce, détaillant que le rassemblement avait été autorisé dans un restaurant, avec des convives assises, au nombre de 6 maximum par table, espacés d’au moins un mètre de distance et respectant les gestes barrières. Il avait également insisté sur le fait que l’événement pouvait se tenir s’il rassemblait moins de 500 personnes.

Autre mesure prise : l’interdiction des animations musicales dans les restaurants, bars, hôtels et cafés. C’est sur cette base qu’une des vidéos du mariage avait alors particulièrement ému les internautes : celle montrant le Président du Pays à la guitare et le maire de Papeete au chant, chacun dépourvu de masque.

Rédigé par

infos coronavirus