fbpx
samedi 18 janvier 2020
A VOIR

|

Affaire du bébé secoué : le père présenté à un juge d’instruction

Publié le

L’homme qui avait violenté ses jumelles de quelques mois, dont l’une présente le syndrome du bébé secoué, devait être jugé cet après-midi en comparution. Mais l’enfant risquant de conserver de lourdes séquelles, le tribunal a finalement décidé de saisir un juge d’instruction pour mener des investigations plus poussées. Le père devrait rester en détention jusqu’à nouvel ordre.

Publié le 15/07/2019 à 16:23 - Mise à jour le 16/07/2019 à 11:39
Lecture 2 minutes

L’homme qui avait violenté ses jumelles de quelques mois, dont l’une présente le syndrome du bébé secoué, devait être jugé cet après-midi en comparution. Mais l’enfant risquant de conserver de lourdes séquelles, le tribunal a finalement décidé de saisir un juge d’instruction pour mener des investigations plus poussées. Le père devrait rester en détention jusqu’à nouvel ordre.

Il n’a finalement pas été jugé aujourd’hui comme initialement prévu. Ce père de 28 ans était renvoyé en comparution immédiate pour des violences sur ses trois enfants en bas âge dont des jumelles de quelques mois. L’une d’elles présente le syndrome du bébé secoué. Et si dans un premier temps les médecins avaient estimé son incapacité à 30 jours, une nouvelle analyse a conclu que l’enfant pourrait conserver des séquelles irréversibles. “Il est certain, d’après ce médecin, que l’enfant aura une infirmité permanente. Dès lors que quelqu’un est victime de violences qui ont entraîné une infirmité permanente, le dossier relève normalement d’une cour d’assises. Il est donc normal que le tribunal correctionnel se pose la question de sa compétence. Maintenant, il va revenir très simplement au juge d’instruction de vérifier ce point-là : est-ce que cette très jeune fille qui a moins d’un an et qui a tout juste 6 mois, risque d’avoir une infirmité permanente ou pas ?” explique maître Vincent Dubois, avocat de la fillette.

Le tribunal a donc décidé de se tourner vers le procureur pour qu’il saisisse un juge d’instruction qui dirigera l’enquête.

Bien que le prévenu risque à terme une condamnation plus lourde que celle dont il aurait écopé devant le tribunal correctionnel, son avocate estime aussi qu’une instruction était nécessaire. “Il fallait qu’il y ait un renvoi pour être certain que mon client soit jugé sur la bonne qualification, et même si cette qualification va peut-être l’amener à être jugé par la cour d’assises” déclare maître Karina Chouini, avocate du prévenu.

Le père devrait donc être présenté dans la soirée à un juge d’instruction pour être mis en examen, avant d’être probablement de nouveau placé en détention provisoire. Quant à sa petite fille, les derniers examens médicaux la concernant ne sont guère encourageants. “Le médecin est très très très inquiet. Il indique même que le pronostic vital est encore aujourd’hui engagé” ajoute maître Vincent Dubois.

REPORTAGESam Teinaore

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Alcool au volant : Opération Fa’ahoro pour sauver des...

Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas : un slogan qu’a choisi de faire passer une boîte de nuit de Papeete depuis plus d’un an. L’équipe a mis en place l’opération Fa’ahoro. Une initiative pour désigner un capitaine de soirée. Et au fil des mois, l’opération semble bien fonctionner.

Deux nouvelles zones de pêche réglementée (ZPR) à Papara...

Face au constat d’une diminution importante des ressources halieutiques dans leurs lagons, plusieurs communes de Polynésie française se sont engagées dans une démarche de développement durable en faveur de la préservation de leurs ressources.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X