samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Huahine : décès d’un homme parti faire du paddle

Publié le

Le corps d'un homme de 40 ans, parti faire du paddle au sud de Huahine, a été retrouvé sans vie mardi après-midi.

Publié le 26/02/2020 à 10:43 - Mise à jour le 26/02/2020 à 14:42
Lecture < 1 min.

Le corps d'un homme de 40 ans, parti faire du paddle au sud de Huahine, a été retrouvé sans vie mardi après-midi.

Selon une information de nos confrères de Polynésie 1ère et confirmée par les pompiers de Huahine, l’alerte pour retrouver le paddle boarder avait été donnée hier après-midi. L’homme était parti dans la matinée en paddle, près de la passe de Araara.

Après avoir reçu l’appel d’un proche signalant sa disparition vers 13 heures 30, le JRCC Tahiti a immédiatement diffusé un message d’alerte et mis en place un important dispositif de recherche composé de patrouilles terrestres et nautiques de la Gendarmerie nationale, d’une vedette des pompiers de Huahine et d’un plaisancier volontaire. En parallèle, un avion CASA, de retour de mission, a été dérouté.

Arrivé vers 16 heures, le CASA a rapidement localisé l’homme inanimé, à la dérive à côté de son paddle. La vedette de pompiers, guidée par le CASA, a pu repêcher la victime, -un métropolitain résidant à Huahine depuis presque deux ans-, non loin de l’hôtel Mahana à 1,2 kilomètre du récif, nous a indiqué le capitaine Romuald Lai, chef des pompiers de Huahine.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.