lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Avion disparu : la famille poursuit les recherches dans les vallées

Publié le

Toujours aucunes nouvelles de l’appareil et de son pilote disparus samedi dans la soirée. Suite à l’arrêt des recherches par le JRCC, les membres de la famille de Tamatoa et des bénévoles ont poursuivi les investigations ce lundi.

Publié le 15/03/2021 à 17:54 - Mise à jour le 15/03/2021 à 17:56
Lecture < 1 min.

Toujours aucunes nouvelles de l’appareil et de son pilote disparus samedi dans la soirée. Suite à l’arrêt des recherches par le JRCC, les membres de la famille de Tamatoa et des bénévoles ont poursuivi les investigations ce lundi.

Faute d’indices concrets, les recherches se sont poursuivies en mer et sur terre avec une concentration sur les zones montagneuses. Vers 11 heures, le Dauphin a de nouveau été mobilisé pour concentrer ses recherches de Paea vers Papara, jusqu’à Papenoo.

« On ne sait pas où aller chercher, déplore Joseph Tarina, le chef du centre de secours de Papara. La commune de Teva i Uta fait des recherches nautiques et nous terrestres. On attend et pour l’instant on n’a pas vraiment de concret. »

Malgré l’arrêt des recherches officielles dimanche, la famille de Tamatoa ne baisse pas les bras. Ce lundi matin, plusieurs équipes ont continué les investigations. Des équipes composées de membres de la famille, mais aussi de bénévoles qui, avec leurs moyens, comme des drones, apportent leur soutien.

« On est conscient de la réglementation sur les drones, mais c’était tellement évident qu’on avait besoin d’un support aérien après l’arrêt des recherches du JRCC, confie Avaro Neagle, membre de la famille de Tamatoa. Des amis, des amis d’amis, des professionnels et amateurs nous ont écrit et nous ont demandé si on avait besoin de quelque chose, sur terre ou sur mer. »

Les recherches se sont poursuivies jusqu’en fin d’après-midi et devraient reprendre demain, mardi.

Sur le plan judiciaire, le parquet a ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports aériens. Selon nos informations, cette unité spécialisée n’aurait jusqu’à présent aucun élément lui permettant d’expliquer cette disparition.

Article précédentFenua Access du 15 mars
Article suivantTe Ve’a no te 15 no mati

infos coronavirus