mercredi 23 juin 2021
A VOIR

|

Seules 7 communes de Tahiti ont distribué de l’eau potable en 2020

Publié le

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres dévoile les résultats de l'étude de potabilité

Publié le 19/05/2021 à 16:45 - Mise à jour le 19/05/2021 à 17:02
Lecture 3 minutes

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres dévoile les résultats de l'étude de potabilité

Le Centre d’hygiène et de salubrité publique (CHSP) a poursuivi en 2020 le contrôle des eaux distribuées par les réseaux et les fontaines publiques dans les îles de Tahiti, Moorea, Raiatea, Tubuai, Rimatara, Raivavae, Nuku Hiva et Hiva Oa.

Par ailleurs, les communes de Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara, Taiarapu-Est, Moorea, Bora Bora, Taha’a, Tumara’a, Taputapuatea, Uturoa, Tubuai, Rimatara, Rurutu, Nuku Hiva et le Syndicat Intercommunal Te Oropaa (SITO) ont mis en place un programme d’autocontrôle sur leurs réseaux de distribution.

Au total, 1526 prélèvements ont été effectués sur 94 points de réseaux de distribution et 138 prélèvements sur 21 fontaines publiques.

Néanmoins, le contrôle de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine a été perturbé une partie de l’année 2020 par les restrictions de déplacement et l’arrêt des liaisons aériennes avec les îles, liés à l’épidémie de covid-19. De ce fait, seules les communes des îles du Vent disposent d’un nombre suffisant de résultats pour faire l’objet d’un classement conformément à la réglementation.

Un état du contrôle de l’eau distribuée à Tahiti et dans les îles est présenté dans un tableau de synthèse. Le classement annuel est établi à partir de l’ensemble des résultats obtenus. Concernant les îles du Vent, les principaux résultats sont les suivants :

  • Seules 7 communes ont distribué de l’eau potable sur tout leur territoire : Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia et Papara.
  • 2 communes ont délivré de l’eau potable sur une partie de leur territoire: Taiarapu-Est (réseaux Van Bastolaer et Lucas) et Moorea (réseaux Nuuroa, Papetoai, Temae, Haumi et Maharepa 1 et 2).
  • 6 communes, Paea, Teva I Uta, Taiarapu-Ouest, Taiarapu-Est, Hitiaa O Te Ra et Moorea, continuent de distribuer, sur tout ou partie de leur territoire, de l’eau non potable.

En 2020, seules les fontaines publiques Papemato à Papara, Van Bastolaer à Taiarapu Est, Temae, Vaiare, Paopao, Nuuroa et Hotutea à Moorea ont délivré une eau potable.

Les causes de non-conformité de l’eau distribuée sont différentes selon les communes : l’utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles, la mauvaise exploitation des installations de traitement d’eau potable, la vétusté des ouvrages existants, l’absence de traitement adapté et de désinfection des ressources. Malheureusement, le nombre de captages qui ne sont pas équipés de stations de potabilisation, demeure toujours important. On peut aussi déplorer pour certaines communes le non-fonctionnement de ces installations alors qu’elles avaient été réceptionnées. Les documents relatifs à cette thématique sont disponibles sur le site internet du CHSP : www.hygiene-publique.gov.pf

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres
– Opération pilote de stérilisation des populations canines errantes et divagantes sur les communes de Pirae et Faa’a
– Point sur le remboursement des redevances et loyers perçus en 2020 pour l’occupation du domaine public ou privé de la Polynésie française pour l’exercice d’activités économiques
– Subventions d’investissement au profit de l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricoles (EPEFPA)
– Convention sur l’appui à la transition énergétique
– Avenant à la convention entre la CPS et les médecins libéraux
– Prix des hydrocarbures au 1er juin
– ParauParau Tahiti 2021 en format virtuel
– Mini Heiva de Raivavae: subvention en faveur de l’association « Te Tomite Tiurai a te Tamarii Toeno »
– Subvention en faveur de la « Fédération des sports et jeux traditionnels – Amuitahiraa tu’aro mā’ohi »
-Subventions en faveur du Musée de Tahiti et des îles – Te Fare Manaha et du Conservatoire artistique de la Polynésie française – Te Fare Upa Rau
– Festival Taupiti Tahiti ti’a mai
– Subventions de fonctionnement en faveur d’établissements publics d’enseignement de la Polynésie française
– Création du système d’immatriculation des véhicules de la Polynésie française

infos coronavirus