Le dépotoir de Uturoa sur le point de fermer

Publié le

Le dépotoir de Uturoa fait polémique. Après 45 ans d’utilisation provisoire, les propriétaires du terrain en ont ras-le-bol. La famille ne tient pas à ce que leur propriété soit souillée davantage. Dans un courrier adressé à la commune de Uturoa et à la communauté des communes Hava’i, la famille annonce sa décision de fermer le dépotoir à compter du 29 juin prochain.

Publié le 15/03/2022 à 17:02 - Mise à jour le 15/03/2022 à 17:07

Le dépotoir de Uturoa fait polémique. Après 45 ans d’utilisation provisoire, les propriétaires du terrain en ont ras-le-bol. La famille ne tient pas à ce que leur propriété soit souillée davantage. Dans un courrier adressé à la commune de Uturoa et à la communauté des communes Hava’i, la famille annonce sa décision de fermer le dépotoir à compter du 29 juin prochain.

En 1977, une convention est établie entre la commune de Uturoa et la famille Ebb pour ouvrir un dépotoir provisoire. 45 ans plus tard, celui-ci est toujours utilisé, mais ne répond plus aux normes de salubrité selon la famille. Tout y est déversé : des ordures ménagères, des encombrants, des déchets verts qui attirent des nuisibles en tout genre. D’autant plus que « le site du dépotoir ne répond pas au code de l’environnement », estime l’un des propriétaires, Tinomana Sienne, « mais ils continuent toujours d’emmener les pehu là. Ça n’a pas de sens ! J’ai découvert aussi que par temps de pluie, on dépose aussi d’autres ordures que celles de Uturoa ici. On ne dit rien ».

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Aujourd’hui, les propriétaires terriens ne veulent plus du dépotoir et annoncent la fermeture du site à compter du 29 juin prochain. Ils demandent à ce que les lieux soient réhabilités : « on a essayé de faire les choses bien, c’est-à-dire de rencontrer les autorités de l’île déjà », explique Tinomana. « On a déposé un courrier, aussi bien à la mairie qu’à la com com. Maintenant, on attend le jour-j« .

Une situation compliquée pour la Communauté des communes Hava’i, délégataire du ramassage des déchets. Elle propose le rachat de la parcelle d’une superficie d’1,7 hectare à hauteur de 42 millions Fcfp. Pour autant, le président de la communauté des communes, Cyril Tetuanui, estime ne pas avoir de « solution aujourd’hui », ni « même la mairie d’Uturoa ».

– PUBLICITE –

Une autre rencontre est envisagée dans les jours à venir. La communauté des communes propose une prolongation provisoire. Affaire à suivre.

Dernières news