dimanche 22 mai 2022
A VOIR

|

Le dépotoir de Uturoa sur le point de fermer

Publié le

Le dépotoir de Uturoa fait polémique. Après 45 ans d’utilisation provisoire, les propriétaires du terrain en ont ras-le-bol. La famille ne tient pas à ce que leur propriété soit souillée davantage. Dans un courrier adressé à la commune de Uturoa et à la communauté des communes Hava’i, la famille annonce sa décision de fermer le dépotoir à compter du 29 juin prochain.

Publié le 15/03/2022 à 17:02 - Mise à jour le 15/03/2022 à 17:07
Lecture 2 minutes

Le dépotoir de Uturoa fait polémique. Après 45 ans d’utilisation provisoire, les propriétaires du terrain en ont ras-le-bol. La famille ne tient pas à ce que leur propriété soit souillée davantage. Dans un courrier adressé à la commune de Uturoa et à la communauté des communes Hava’i, la famille annonce sa décision de fermer le dépotoir à compter du 29 juin prochain.

En 1977, une convention est établie entre la commune de Uturoa et la famille Ebb pour ouvrir un dépotoir provisoire. 45 ans plus tard, celui-ci est toujours utilisé, mais ne répond plus aux normes de salubrité selon la famille. Tout y est déversé : des ordures ménagères, des encombrants, des déchets verts qui attirent des nuisibles en tout genre. D’autant plus que “le site du dépotoir ne répond pas au code de l’environnement”, estime l’un des propriétaires, Tinomana Sienne, “mais ils continuent toujours d’emmener les pehu là. Ça n’a pas de sens ! J’ai découvert aussi que par temps de pluie, on dépose aussi d’autres ordures que celles de Uturoa ici. On ne dit rien”.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Aujourd’hui, les propriétaires terriens ne veulent plus du dépotoir et annoncent la fermeture du site à compter du 29 juin prochain. Ils demandent à ce que les lieux soient réhabilités : “on a essayé de faire les choses bien, c’est-à-dire de rencontrer les autorités de l’île déjà”, explique Tinomana. “On a déposé un courrier, aussi bien à la mairie qu’à la com com. Maintenant, on attend le jour-j“.

Une situation compliquée pour la Communauté des communes Hava’i, délégataire du ramassage des déchets. Elle propose le rachat de la parcelle d’une superficie d’1,7 hectare à hauteur de 42 millions Fcfp. Pour autant, le président de la communauté des communes, Cyril Tetuanui, estime ne pas avoir de “solution aujourd’hui”, ni “même la mairie d’Uturoa”.

Une autre rencontre est envisagée dans les jours à venir. La communauté des communes propose une prolongation provisoire. Affaire à suivre.

infos coronavirus