samedi 27 novembre 2021
A VOIR

|

Fortes pluies sur la zone rurale à Tahiti

Publié le

Si les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent sont placées depuis hier en vigilance orange, c’est surtout la zone rurale de Tahiti qui a été arrosée. De fortes précipitations qui donnent le top départ de la saison chaude avec des cumuls de 200 millimètres sur 24 heures.

Publié le 23/10/2021 à 17:56 - Mise à jour le 24/10/2021 à 16:57
Lecture 2 minutes

Si les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent sont placées depuis hier en vigilance orange, c’est surtout la zone rurale de Tahiti qui a été arrosée. De fortes précipitations qui donnent le top départ de la saison chaude avec des cumuls de 200 millimètres sur 24 heures.

Une chaussée glissante et inondée sous une pluie battante et interminable : il fallait être courageux pour prendre le volant hier soir. En particulier sur la zone urbaine où plus de 150 millimètres d’eau sont tombés en l’espace de 12 heures. Des cumuls plutôt rares selon Météo-France Polynésie qui évoque un “épisode remarquable”“On a affaire à une ligne très active avec cette bande nuageuse qui est située au nord de la Société, donc à partir de hier on a commencé à avoir des pluies assez soutenues, et donc cette bande nuageuse est remontée vers le nord dans la nuit, et depuis, on est en marge de la partie la plus active” explique Guillaume Bouin, prévisionniste à Météo-France. Ce qui explique l’accalmie de ce matin. Pour autant, la Polynésie reste sous la menace de cette bande nuageuse, d’où le maintien de la vigilance orange : “On attend un retour de cette bande nuageuse sur nos îles la nuit prochaine et demain matin, et après, progressivement, cet axe nuageux, cette zone active, va se désagréger tout en se décalant vers l’est. Donc on attend une amélioration à partir de dimanche. On s’attend quand même encore à des pluies dans les prochains jours, mais pas du même ordre que ce qu’on a pu avoir hier et de ce qu’on attend la nuit prochaine”.

Si la force du vent et des trombes d’eau peut laisser croire à une dépression, cette bande nuageuse est plus connue comme la zone de convergence du Pacifique Sud (ZCPS), située le long d’une ligne Indonésie-Polynésie Française. “C’est en fait la rencontre entre des vents qui sont poussés par l’anticyclone de Pâques et les vents qui sont poussés par l’anticyclone de Kermadec, et c’est cette zone de rencontre devant qui est active et qui est propice à la formation des nuages qui vont donner de la pluie” précise Guillaume Bouin.


En attendant le retour des beaux jours, le prévisionniste invite la population à suivre les bulletins de Météo-France, et surtout, à rester prudent.

infos coronavirus