dimanche 26 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

De nouveaux dispositifs de concentration de poissons (DCP) bientôt ancrés

Publié le

16 nouveaux DCP devront être ancrés au large des atolls de Katiu, Makemo, Raroia, Takume, Hikueru, Marokau, Hao, Nukutavake, Pukarua, Reao, Tureia, Tematangi et Hereheretue, et de l’île de Mangareva.

Publié le 01/06/2022 à 15:39 - Mise à jour le 01/06/2022 à 15:39
Lecture 2 minutes

16 nouveaux DCP devront être ancrés au large des atolls de Katiu, Makemo, Raroia, Takume, Hikueru, Marokau, Hao, Nukutavake, Pukarua, Reao, Tureia, Tematangi et Hereheretue, et de l’île de Mangareva.

Initié en 1981 à Tahiti pour accompagner le développement de la filière pêche côtière, le programme d’ancrage des dispositifs de concentration de poissons (DCP) a progressivement été étendu à l’ensemble des archipels de la Polynésie française. Les motivations sont de plusieurs ordres :

  • Sécurité et sureté alimentaire pour pallier la raréfaction des ressources recifo-lagonaires ou pour réduire les risques liés à la ciguatéra ;
  • Economie de carburant en accédant plus facilement à la ressource ;
  • Sécurité en mer en réduisant les distances parcourues en haute mer à la recherche des bancs de poissons et en focalisant sur des zones de pêche plus restreintes ;
  • Préservation des ressources recifo-lagonaires en transférant l’effort de pêche vers les ressources pélagiques plus abondantes.

En 2021, le programme d’ancrage de la Direction des ressources marines (DRM) a pu reprendre après plusieurs mois d’interruption en raison de la crise de la Covid-19. Ces perturbations provenaient notamment de l’impossibilité de rejoindre les archipels éloignés par goélette, mais surtout des difficultés d’approvisionnement en matériels confectionnés à l’étranger et utilisés pour l’assemblage des DCP.

Malgré cela, un total de 62 DCP, plus grand nombre de poses atteint depuis la création du programme, ont été ancrés en 2021 pour renforcer en partie le parc de DCP de l’ensemble des archipels de la Polynésie française. Avec le rajout de ces 62 DCP, le parc final de DCP de la Polynésie française comptait en décembre 2021, un total de 103 DCP, soit 4 DCP de plus par rapport à décembre 2020.

Depuis, quelques ruptures de DCP ont été signalées et le parc est dorénavant composé de 96 DCP et se répartit ainsi : 19 aux Îles du Vent (IDV), 21 aux Îles Sous-le-Vent (ISLV), 19 aux Tuamotu de l’Ouest, 11 aux Tuamotu du Centre, de l’Est et Gambier, 22 aux Marquises et 3 aux Australes.

Dans la continuité des ancrages effectués au second semestre 2021, la DRM prévoit un déplacement à bord de la goélette Nukuhau aux Tuamotu du Centre, de l’Est, et aux Gambier, du mercredi 25 mai au mercredi 15 juin prochain, afin de renouveler et compléter le parc de DCP des communes de Makemo, Hikueru, Hao, Reao, Nukutavake, Gambier et Tureia.

Durant cette tournée, 16 nouveaux DCP devront être ainsi ancrés au large des atolls de Katiu, Makemo, Raroia, Takume, Hikueru, Marokau, Hao, Nukutavake, Pukarua, Reao, Tureia, Tematangi et Hereheretue, et de l’île de Mangareva.

En outre, il sera procédé au contrôle et au renforcement de 4 DCP ancrés en 2018 et toujours en place.

À l’issue de cette tournée, la DRM complétera l’ensemble du parc de DCP des Îles du Vent (Tahiti, Moorea, Tetiaroa et Maiao), de l’archipel des Australes (Rimatara, Rurutu, Raivavae et Rapa) et des Tuamotu de l’Ouest.

infos coronavirus