dimanche 9 août 2020
A VOIR

|

Australes : soignée, l’otarie recueillie à Tubuai a été relâchée

Publié le

Le 7 juillet, une jeune otarie était retrouvée échouée sur la plage de Taahuaia à Tubuai. Très affaiblie et amaigrie, elle a été prise en charge et soignée par des vétérinaires, l'association Mata Tohora et la direction de l'Environnement (DIREN)., avant d'être relâchée.

Publié le 15/07/2020 à 9:34 - Mise à jour le 18/07/2020 à 16:10
Lecture < 1 min.

Le 7 juillet, une jeune otarie était retrouvée échouée sur la plage de Taahuaia à Tubuai. Très affaiblie et amaigrie, elle a été prise en charge et soignée par des vétérinaires, l'association Mata Tohora et la direction de l'Environnement (DIREN)., avant d'être relâchée.

🔹 Nouvelles de l'otarie 🔹 L’otarie recueillie à Tubuai a été relâchée au nord de l’île cet après midi.En effet,…

Posted by Mata Tohora on Wednesday, July 15, 2020


L’otarie, un jeune mâle, avait été retrouvé « très faible, très déshydraté et très amaigri, présentant de nombreuses blessures superficielles dont une sur chaque œil. Il mesure 80 cm et pèse 9 Kg » indiquait sur sa page Facebook l’association Mata Tohora.

Prise en charge par une équipe composée d’une vétérinaire de Mata Tohora expérimentée en soin d’otarie et les 2 référents de Tubuai du Réseau Local d’Echouage Polynésien – R.L.E dont un vétérinaire., et avec l’aide de la direction de l’Environnement Polynésie Française, l’otarie a été remise sur pied.

Le petit pinnipède a donc été relâché au large de l’île de Tubuai avec l’autorisation de la Diren. « Au moment du départ, l’otarie est restée près de ses sauveurs un instant avant de rejoindre la mer » indique Mata Tohora.

Si vous l’apercevez, Mata Tohora rappelle de rester loin d’elle sans faire de bruit pour ne pas l’effrayer, de ne pas avoir d’interactions avec elle pour limiter le contact humain pour éviter les zoonoses (transferts de maladies) et lui permettre de retrouver sa vie sauvage, et de contacter le R.L.E..

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Education : Snetaa FO Polynésie se lève contre l’affectation...

La branche locale du premier syndicat de l’enseignement professionnel dénonce l'affectation en métropole de quatre lauréats polynésiens de concours enseignants. Il s'agit...

La tension monte au CHPF

Alignés sur le parvis des urgences de l’hôpital, les agents du service applaudissent pour soutenir Nathalie Boivin, leur cadre. C'est son cas...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV