jeudi 28 mai 2020
A VOIR

|

L’AFD prête 176 millions de Fcfp pour des investissements à Teva i Uta

Publié le

Mercredi, la commune de Teva I Uta a signé auprès de l’AFD un emprunt de 176 350 453 Fcfp. C’est la troisième année consécutive que la commune se tourne vers l’AFD pour le financement de son programme d’investissement. Cet emprunt vient compléter les subventions du Pays et de l’Etat (DDC, Contrat de projet, FIP, DETR).

Publié le 12/12/2019 à 14:29 - Mise à jour le 12/12/2019 à 14:35
Lecture < 1 min.

Mercredi, la commune de Teva I Uta a signé auprès de l’AFD un emprunt de 176 350 453 Fcfp. C’est la troisième année consécutive que la commune se tourne vers l’AFD pour le financement de son programme d’investissement. Cet emprunt vient compléter les subventions du Pays et de l’Etat (DDC, Contrat de projet, FIP, DETR).

Le prêt obtenu par la commune de Teva i Uta servira entre autres, à réaliser des infrastructures « plus vertes ». Cette approche qui a permis la mobilisation du prêt au taux le plus bas (PSP Vert) de l’AFD. La commune va pouvoir financer quatre de ses projets :

– La reconstruction du parc à matériel, pour laquelle la commune souhaite mettre en œuvre « un certain nombre de recommandations issues d’un audit énergétique réalisé en 2015 », souligne la commune dans son communiqué.

– La reconstruction de la mairie de Mataiea, « qui intègre dans sa conception architecturale les enjeux environnementaux et bioclimatiques ».

– La construction du nouveau Centre d’Incendie et de Secours, qui prévoit des travaux de mise en conformité du bâtiment « avec la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE »).

-des travaux pour préserver la ressource en eau qui « permettront de réaliser des économies d’énergie en réduisant le pompage et donc la consommation électrique des pompes actuelles et futures. »

L’amélioration des infrastructures sportives

Le deuxième volet du financement que la commune a souscrit auprès de l’AFD concerne l’amélioration des infrastructures sportives. Pour appuyer ces projets, la commune bénéficie d’un prêt avec un taux réduit (PSP B) de 0,48%.  Les projets sont les suivants :

-La rénovation et l’extension de la salle de sports de Nuutafaratea, qui « permettra aux nombreux usagers et licenciés de disposer d’un équipement de qualité ».

La construction d’un plateau sportif à Atimaono couvrira une superficie de près de 900 m² et « permettra d’améliorer l’accès des habitants à la pratique sportive ».

Lors de la signature, la directrice de l’agence AFD à Papeete a tenu à « saluer la démarche environnementale adoptée par la commune » et renouvelé son souhait de « continuer à l’accompagner en ce sens ».

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV