Vaimiti Teiefitu raconte son expérience sur le tournage du film Marae

Publié le

Miss, surfeuse... et actrice. Vaimiti Teiefitu est au casting de Marae, un film d'horreur tourné à Tahiti et Moorea.

Publié le 18/05/2024 à 11:55 - Mise à jour le 21/05/2024 à 9:51

Miss, surfeuse... et actrice. Vaimiti Teiefitu est au casting de Marae, un film d'horreur tourné à Tahiti et Moorea.

Miss Tahiti 2015 Vaimiti Teiefitu, surfeuse, vit aujourd’hui de sa passion. Mais entre deux sessions de longboard, la vahine s’est aussi essayée à l’acting, sa planche toujours sous le bras.

Une expérience à laquelle elle a participé un peu par hasard : « La prod française a contacté Pacifictv Prod. J’avais déjà travaillé avec Marie-Eve Tefaatau dans le passé. Son objectif, dès qu’il y a une production extérieure, c’est de mettre en avant les talents locaux. C’était sur le surf et elle a tout de suite pensé à moi. Je n’ai pas passé de tests. Elle m’a juste dit « ils cherchent quelqu’un, je t’ai mis dessus et je te rappelle ». Elle m’a rappelée deux semaines après et elle m’a dit « c’est toi » », raconte Vaimiti.

Marae raconte l’histoire de Sarah, ancienne championne de surf à la carrière brisée par un accident. Quand elle entend parler d’un spot vierge jamais surfé par l’homme sur une île polynésienne, elle décide d’y emmener ses trois amies. Mais elle est mise en garde : si personne n’y est jamais allé, c’est parce que l’île serait tabu, habitée par des démons… Ignorant les mises en garde, les quatre amies y découvrent un endroit paradisiaque. Mais lorsqu’une d’entre elles profane un marae, ce qui devait être un rêve va vite se transformer en cauchemar…

– PUBLICITE –

Pour Vaimiti, ce tournage était une première expérience dans le monde du cinéma. « J’ai rencontré le réalisateur, mais je n’avais pas de repères, juste le texte. C’était compliqué au début. Les autres actrices m’ont guidée, encouragée. C’est grâce à elles. » Une expérience qu’elle a appréciée : « j’ai beaucoup aimé. Ça m’a poussée à me dépasser. Par exemple, il y a une séquence où je dois être vraiment énervée. Je suis quelqu’un qui ne s’énerve pas vite. Il fallait vraiment aller chercher. Je trouve que c’est un bon moyen de se connaitre, voir jusqu’où on peut aller. C’est un challenge que j’ai aimé relever. Ça me dirait bien de travailler sur d’autres projets. »

L’ex-Miss Tahiti chaussera de nouveau des talons pour assister à l’avant-première pour l’équipe du film en métropole le 30 mai. Le film sortira sur la plateforme OCS le 21 juin. « J’ai hâte de voir ça, mais en même temps, j’ai un peu peur. C’est excitant, mais ça va faire bizarre. »

Dernières news

Activer le son Couper le son