vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Les sports traditionnels Ma’ohi se développent à Hawai’i

Publié le

La 4ème édition du Heiva i Vaihi a lieu ce week-end dans la vallée de Waimea, sur le North Shore de O’ahu. Une douzaine d’athlètes de Tahiti sont sur place. Ils se sont familiarisés avec les pierres qui seront utilisée durant la compétition.

Publié le 09/11/2019 à 18:03 - Mise à jour le 12/11/2019 à 9:09
Lecture < 1 min.

La 4ème édition du Heiva i Vaihi a lieu ce week-end dans la vallée de Waimea, sur le North Shore de O’ahu. Une douzaine d’athlètes de Tahiti sont sur place. Ils se sont familiarisés avec les pierres qui seront utilisée durant la compétition.

Discipline phare de cette compétition de sports traditionnels: le levé de pierre.  Sur le front de mer de Honolulu, les athlètes ont pu se familiariser avec les pierres qui seront utilisées pendant la compétition. La délégation Tahitienne prend les choses très au sérieux et revoie chaque détail. L’entraîneur de l’équipe tahitienne Ratia Eriatara rappelle que l’épreuve est chronométrée et c’est que plus rapide qui gagne.

Pour Enoch Laughlin, président de la fédération de sports traditionnels, les tahitiens doivent continuer à s’entraîner car le niveau des athlètes du pacifique a beaucoup évolué ces dernières années. Lors des dernières compétitions organisées à Tahiti lors du heiva, il y a eu  » des Néo-Zélandais et Néo-Zélandaise en course de porteur de fruits, les hawaiiens qui grignotent de plus en plus » de terrain. Donc aujourd’hui les athlètes polynésiens partagent leurs savoirs « mais avec moins de facilité ».  

Face aux Tahitiens il y aura des Samoans, des Maoris et des Hawaiiens. Les associations Tehaanui et Nahiti ont donc envoyé leurs meilleurs éléments à Hawaii.

La compétition a lieu aujourd’hui dans la vallée de Waimea.  En plus du levé de pierre, la compétition inclura la course de porteur de fruits, le grimper au cocotier, la lutte et le lancé de javelot.  

infos coronavirus