A VOIR

|

Cenzo Tuihani, un tahitien à la Star Academy

Publié le

La nouvelle édition de la "Star Academy", télécrochet culte, de retour après plus de dix ans d'absence, s'est ouverte samedi 15 octobre en France. Parmi les candidats, Cenzo Tuihani, né à Tahiti, qui compte bien marquer l'émission de son empreinte.

Publié le 17/10/2022 à 15:18 - Mise à jour le 17/10/2022 à 16:00
Lecture 2 minutes

La nouvelle édition de la "Star Academy", télécrochet culte, de retour après plus de dix ans d'absence, s'est ouverte samedi 15 octobre en France. Parmi les candidats, Cenzo Tuihani, né à Tahiti, qui compte bien marquer l'émission de son empreinte.

La Star Ac’ revient sur TF1, 15 ans après. Ils sont treize nouveaux musiciens à tenter leur chance, dont Cenzo, 22 ans. Né à Tahiti, l’étudiant en communication à Bordeaux a rejoint samedi 15 octobre le château des Vives-Eaux de Dammarie-lès-Lys, avec les autres candidats de la dixième saison de la Star Academy.

S’il a commencé à chanter dans les rues de Bordeaux, il s’est vite fait repérer et a eu l’occasion de chanter sur scène, de peaufiner son expérience en studio et de se professionnaliser au contact de ses agents, rencontrés il y a un peu plus de daux ans. Mais monter sur la scène archi-produite du prime de TF1 est une autre paire de manche. Une étape où il a interprété le titre “As It Was” de Harry Styles, devant près de 5 millions de personnes.

C’est une immense fierté… On était au taquet !” confie Michel, le papa. D’autant plus que TF1 limite le plus possible la communication des candidats avec l’extérieur depuis leur arrivée au château, pour les mettre dans une bulle où le travail et la pression sont de mise. Mais ça n’a pas impressionné Cenzo, qui a quand même pu appeler sa famille deux jours avant le moment fatidique : “Il était super motivé… Je suis impressionné“.

Une fierté d’autant plus grande que Cenzo est parti il y a 4 ans pour la métropole. Même si Michel a pu le voir l’année dernière, il est le premier à le suivre et le soutenir dans cette aventure : “J’ai regardé tout le cours de chant hier. La prof de chant, c’est une pointure exceptionnelle“.

Cenzo, danseur, auteur et compositeur de ses propres chansons, compte quoiqu’il arrive sortir son premier véritable album. Comme beaucoup de jeunes artistes, il utilise l’anglais et le française dans son processus de création, pouvant écrire dans une langue pour traduire et chanter dans l’autre.

Michel appréhendait forcément les critiques de Twitter, parfois très (trop) virulentes. Mais les commentaires se sont avérés, pour l’immense majorité, bienveillants. “J’ai épluché Twitter pendant trois quarts d’heure, j’ai lu tout ce qu’il y avait. Il y a avait deux c**s sur vingt. Sa copine m’a dit qu’en TT (tendance), il était bien aussi. C’est franchement cool. Des influenceurs sur Tiktok le soutiennent, ils sont à fond avec lui”.

Le lendemain du prime, Cenzo a perdu sa voix en attrapant un coup de froid. Mais pas de quoi le démotiver à l’approche des évaluations de demain, et des nominations pour les candidats en ballotage mercredi.