A VOIR

|

Raimana Gerst élu premier dauphin de Mister Universel France

Publié le

C'est la première fois que la Polynésie était représentée à ce concours.

Publié le 21/01/2023 à 14:24 - Mise à jour le 30/01/2023 à 14:42
Lecture < 1 min.

C'est la première fois que la Polynésie était représentée à ce concours.

Le deuxième challenger de Mister Tahiti, Raimana Gerst, a concourru en métropole pour le titre de Mister Universel France. Un concours qui n’a que quelques années d’existance. Le premier Mister Universel France a été élu en 2017.

Cette année, ils étaient 16 représentants venus de différentes régions de France à participer. La finale a eu lieu ce samedi dans l’Ain en métropole. “Les candidats ont été évalués sur plusieurs critères. C’est comme un entretien d’embauche : il ne fallait vraiment rien laisser au hasard. En amont de l’élection, avant la soirée, ça a été beaucoup comment on se comporte avec les autres. Est-ce qu’on va avec les autres ou alors est-ce qu’on reste dans notre coin, si on est investis… Et le soir de l’élection, comment on se débrouille sur scène, notre préparation physique, et aussi une grande partie théorique : comment on répond aux questions, comment on se présente. Il faut faire en sorte de dégager quelque chose”, raconte Raimana.

Dans le jury, alors que l’ancienne directrice du concours Miss France Sylvie Tellier était attendue, c’est finalement Delphine Wespiser, Miss France 2012 qui était présente.

Pour sa première participation, Raimana Gerst a décroché une très belle place de premier dauphin. C’est le candidat de l’Ile de France qui a remporté le concours. Quentin Bourg-Austruy, 24 ans, devient Mister Universel France 2023.

Un autre Polynésien concourrait sous l’écharpe de l’Occitanie, Heimana Ondicolberry. Il n’a en revanche pas accédé à la finale

Revivez la soirée d’élection…

Mister Universel France 2023 – En Live ! from Mister Universel France on Vimeo.