dimanche 5 décembre 2021
A VOIR

|

Un petit déjeuner pour les lève-tôt du Lycée des îles sous-le-vent

Publié le

A Raiatea, le lycée des îles sous-le-vent, veut favoriser l’égalité des chances. Depuis le début de l’année scolaire, l’établissement offre un petit déjeuner aux élèves qui arrivent tôt le matin, au Lycée, notamment ceux des districts éloignés et de l’île voisine de Tahaa. En plus de proposer un repas gratuit à ces élèves, le lycée leur permet de manger plus équilibré.

Publié le 17/10/2021 à 12:28 - Mise à jour le 17/10/2021 à 12:28
Lecture 2 minutes

A Raiatea, le lycée des îles sous-le-vent, veut favoriser l’égalité des chances. Depuis le début de l’année scolaire, l’établissement offre un petit déjeuner aux élèves qui arrivent tôt le matin, au Lycée, notamment ceux des districts éloignés et de l’île voisine de Tahaa. En plus de proposer un repas gratuit à ces élèves, le lycée leur permet de manger plus équilibré.

Comme chaque matin au lycée des îles sous le vent, les plateaux sont dressés pour le premier repas de la journée… On y retrouve donc généralement du pain, avec du beurre et de la confiture, du chocolat chaud et des fruits, frais ou sous forme de compote. L’équipe de la cuisine prépare le petit déjeuner des trois cents internes. Chantal Tefaaroa, Chef adjointe de la cuisine et son équipe servent le petit déjeuner à six heures trente.

Un petit déjeuner pour les internes mais pas seulement. Depuis le début de l’année, l’établissement propose aussi une collation complète et gratuite, aux élèves qui habitent les districts éloignés ou ceux de Tahaa qui quittent leur île à cinq heure chaque matin. Selon Florence Meyer, proviseur du Lycée des îles sous-le-vent, la problématique venait au départ des élèves de Tahaa, “les enfants arrivaient très tôt et on nous avait soulevé en conseil d’établissement cette difficulté”.

Et l’initiative porte ses fruits. Depuis sa mise en place, près de quarante élèves viennent prendre leur petit déjeuner aux côtés des internes. Heimata prend le bus tôt le matin et n’a pas le temps de prendre son petit déjeuner à la maison, tout comme Aloha qui vit loin de l’établissement et quitte son domicile tôt le matin pour se rendre au collège. Raihei, elle profite de ce moment avec ses amies.

Et puis c’est bien connu, on travaille mieux le ventre plein… “ça donne de l’énergie pour le travail, comme ça on est en forme le matin pour commencer les cours” précise Heimata. “C’est indispensable, la journée sera longue et ça contribue bien évidement à la réussite de nos élèves” ajoute Florence Meyer.

Favoriser un repas sein et équilibré, plutôt qu’un casse-croûte hachis-frites sauce roquefort accompagné d’une boisson gazeuse, c’est aussi un des principaux objectifs de cette opération…

infos coronavirus