A VOIR

|

L’aide à l’investissement des ménages reconduite en 2023

Publié le

L'aide à l'investissement des ménages (AIM) est reconduite en 2023.

Publié le 21/11/2022 à 15:38 - Mise à jour le 21/11/2022 à 17:00
Lecture 2 minutes

L'aide à l'investissement des ménages (AIM) est reconduite en 2023.

L’AIM, l’aide à l’investissement des ménages, a été mise en place par le Pays en 2014. Elle permet de faciliter l’acquisition, la construction, les travaux d’extension ou de rénovation d’un logement à usage d’habitation principale. Un coup de pouce qui sera reconduit en 2023.

Cette aide est ouverte à toute personne physique majeure, mais aussi aux SCI (sociétés civiles immobilières). Pour en bénéficier, la situation du foyer, est prise en compte. L’AIM est octroyée en fonction du revenu moyen mensuel.

Pour des travaux par exemple, l’aide est plafonnée à 30% du coût des travaux et elle est limité à 2 millions de Fcfp. 

Pour une construction, elle est calculée selon le nombre de mètres carrés et peut aller de 20 à 40 000 Fcfp le mètre carré. Elle est, là en revanche, plafonnée à 4 millions de Fcfp.

Pour savoir si vous êtes éligible à l’AIM, le tableau ci-dessous est également disponible sur le site de la direction générale des Affaires économiques (DGAE)

Pour faire une demande, il faudra fournir à votre banque tous les devis de construction ou de travaux. “Tout le montage de dossier s’effectue auprès de la banque. Aussi bien la demande de prêt que la demande d’aide, explique Hina Vaitoare, responsable de de la cellule d’information des usagers à la DGAE. C’est le chargé de comptes qui va nous adresser cette demande pour traitement. Le dossier passe en commission, ensuite un arrêté va être préparé et il faudra compter entre deux à trois mois de durée d’instruction à partir du dépôt de dossier à la DGAE

Pour éviter les abus, le bénéficiaire de l’AIM ne doit pas avoir obtenu d’aide similaire lors des cinq dernières années.

Pour obtenir l’AIM en 2023, vous pourrez procéder aux démarches une fois que la loi du pays sera promulguée au journal officiel en début d’année. Mais attention, l’enveloppe budgétaire est limitée.