lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Vidéo – Disqualification de Tahiti au Mondial de rugby : la fédération tahitienne va faire appel

Publié le

Publié le 22/03/2018 à 15:07 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Carton rouge pour les rugbymen du fenua : la sélection tahitienne est disqualifiée du mondial de rugby qui se tiendra au Japon en 2019.
En août dernier, Tahiti a battu les îles Cook lors de la Coupe de l’Océanie. Une rencontre importante dans le chemin vers le Mondial.

Mais, après une plainte des îles Cook, une enquête menée par les instances internationales a démontré que la sélection tahitienne a fait entrer sur le terrain deux joueurs nés en France et qui ne respectaient pas les conditions pour participer à la compétition.

Ce vendredi, le World Rugby a décidé d’attribuer la victoire aux Cook sur tapis vert. La fédération tahitienne écope d’une amende de plus de sept millions de francs avec sursis. 

« C’est un scandale »

Pour les membres de la fédération tahitienne de rugby, c’est un coup dur à encaisser. Philippe Bercegol, membre de la fédération tahitienne de rugby, reste amer :

« Je trouve triste qu’on puisse enlever à des Polynésiens, la possibilité de jouer sous sa bannière, sous le titre Tahiti et défendre son Pays. C’est un scandale. L’annulation repose sur un article d’un jour qui dit qu’un joueur aurait joué à Agen en 2012 alors que c’était en 2011. A ce titre-là, ils auraient considéré ne pouvait pas jouer en 2013. »

Désappointé, désabusé selon ses mots, Philippe Bercegol ne s’avoue pas vaincu. Il annonce que la fédération va étudier les recours possibles pour faire annuler cette décision.

« La fédération va faire appel. Nous sommes en train de regarder les modalités, comment ça se passe. »

Les rugbymen du fenua espèrent retrouver se relever pour les prochains matchs qualificatifs.
 

Rédaction web avec Oriano Tefau et Davidson Bennett 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...