samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Retour sur le Championnat de Polynésie développé-couché

Publié le

Reprise de la force athlétique par le championnat de Polynésie de développé-couché qui s’est disputé samedi à la salle omnisport de Tiapa, à Paea. Une quarantaine de participants ont répondu présents, notamment Moorea et Huahine.

Publié le 07/02/2022 à 12:07 - Mise à jour le 07/02/2022 à 12:09
Lecture 2 minutes

Reprise de la force athlétique par le championnat de Polynésie de développé-couché qui s’est disputé samedi à la salle omnisport de Tiapa, à Paea. Une quarantaine de participants ont répondu présents, notamment Moorea et Huahine.

60, 80 et 100 kg : les différentes catégories étaient bien représentées. Par équipes de 3, les athlètes avaient 30 minutes pour effectuer le maximum de répétitions sous l’œil attentif des juges. Car le règlement est strict : le geste doit être bien exécuté, les bras tendus, la tête et les fesses collés au banc, les pieds posés au sol.

“Ce n’est pas évident car il y a également le poids de corps dans les catégories (…) Pour la catégorie 100kg, ça a été très difficile car il y a une équipe dont l’athlète pesait 100 kg et 200 g. Je n’ai pas laissé passer ça parce que nous avons des règlementations 100.0”, explique Poerava Lamberty.

Huahine a présenté 10 athlètes, tous motivés par la première place. “Il y a de la concurrence ici, s’est réjoui Patrick Mai. C’est pour ça qu’on est là aussi. Pour pouvoir nous mesurer aux champions de Tahiti et représenter Huahine.”

À chacun sa stratégie : certains ont choisi de tout donner jusqu’au bout, tandis que d’autres marquaient des temps de pause. Pour Gérard Teriitahi, “il n’y a pas eu assez de préparation. Mais bon on participe. Cette année on peut dire que c’est de la préparation et de pré-sélection en fin d’année pour les Jeux du Pacifique 2023.”

Et pour Andy Faremiro, venu d’un “petit club de Moorea : “On a besoin de ce niveau là plus haut des autres, de Paea, de Arue. Et on est contents aujourd’hui”

Au final, chez les 60kg, Huahine sup force s’est imposé avec 1242 répétitions. Dans la catégorie 80kg, Nahiti no Arue a réalisé 1232 répétitions et pour les 100kg, Tahiti iti Gym en obtient 277. Chez les open 100kg, Team my Gym MOZ a été le plus fort avec 1240 répétitions et chez les master 100kg, Huahine sup force met tout le monde d’accord avec 771 répétitions.

Prochain rendez-vous : le championnat de Polynésie 2022, le 6 août.

infos coronavirus