Tario Teraiharoa, vice-champion du monde de développé-couché : « On va avoir cette médaille »

Publié le

Le aito de Bora Bora Tario Teraiharoa a de nouveau impressionné aux championnats du monde de développé-couché, organisés les 25 et 26 mai dernier à Austin, Texas. Avec une barre à 235 kg, il termine second de la catégorie Masters 1 des +120 kg, derrière l'Américain Umar Abdullah (250 kg).

Publié le 31/05/2024 à 11:08 - Mise à jour le 31/05/2024 à 11:08

Le aito de Bora Bora Tario Teraiharoa a de nouveau impressionné aux championnats du monde de développé-couché, organisés les 25 et 26 mai dernier à Austin, Texas. Avec une barre à 235 kg, il termine second de la catégorie Masters 1 des +120 kg, derrière l'Américain Umar Abdullah (250 kg).

L’homme fort de Bora Bora a encore frappé. Double champion de France de développé couché, Tario Teraiharoa n’est pas passé loin de rafler son premier titre de champion du monde de la discipline à Austin, le week-end dernier. Avec une barre à 235 kg, il termine second de la catégorie Masters 1 des +120 kg, derrière le colosse Américain Umar Abdullah et sa barre à 250 kg. « Il a eu chaud » , assure-t-il.

Troisième en 2023 pour sa première participation aux mondiaux, Tario ne désespère pas de décrocher l’or à l’avenir. « Il faut être vraiment immense pour aller le chercher. Mais c’est pas très loin, assure-t-il, lui qui a déjà soulevé 240 kg à Bora. Je suis fier d’avoir ramené cette médaille pour Bora et pour la Polynésie » .

Un résultat d’autant plus impressionnant que Tario n’a pas été épaulé par un assistant, essentiel à chaque porteur dans la préparation des compétitions sur place. Soutenu par la commune de Bora Bora, il espère faire grandir sa salle d’entraînement. « Elle est toute petite, on peut juste se maintenir en forme, mais c’est plus compliqué pour vraiment s’améliorer, souffle-t-il. Au moins, j’ai reçu les matériaux qu’il faut pour m’entraîner (…) C’est sûr qu’on va avoir cette médaille » , conclut-il.

Djanny Wong Hen termine cinquième en Master chez les moins de 120 kg avec une charge de 195 kg. Tommy Teheura finit sixième dans la catégorie reine, réalisant sa meilleure performance en soulevant 250 kg. Son résultat lui permet même de passer devant le champion de France en titre Romuald Massé et ses 245 kg.

Tario sera à Tahiti d’ici une quinzaine de jours pour préparer le championnat de développé couché de Polynésie, avec 10 de ses athlètes de Bora.

Dernières news

Activer le son Couper le son