A VOIR

|

Qatar 2022 : Les Bleus battent le Maroc (2-0) et rejoignent l’Argentine en finale

Publié le

Au terme d'un match âprement disputé, l'équipe de France de football s'est défaite du Maroc dans une ambiance électrique. Théo Hernandez en début de match et Randal Kolo Muani en deuxième mi-temps ont signé les deux buts des Bleus. En finale, la France retrouvera l'Argentine de Leo Messi, qualifiée suite à sa victoire contre la Croatie (3-0).

Publié le 14/12/2022 à 11:23 - Mise à jour le 15/12/2022 à 9:18
Lecture 2 minutes

Au terme d'un match âprement disputé, l'équipe de France de football s'est défaite du Maroc dans une ambiance électrique. Théo Hernandez en début de match et Randal Kolo Muani en deuxième mi-temps ont signé les deux buts des Bleus. En finale, la France retrouvera l'Argentine de Leo Messi, qualifiée suite à sa victoire contre la Croatie (3-0).

Ils l’ont fait! Dans un match où ils ont longtemps été sur le fil, comme face à l’Angleterre en quarts, les Bleus s’en sont remis à leur réalisme pour sortir le Maroc (2-0), soutenu par un stade acquis à sa cause. Et peu importe la manière : l’équipe de France rallie une deuxième finale mondiale de suite, la quatrième de son histoire. Pour ramener la coupe à la maison, elle devra se défaire de l’Argentine de Leo Messi, lui aussi en train d’écrire sa légende.

La demi-finale avait parfaitement commencé pour les Bleus, qui ont pris les devants dès la 5e minute de jeu par l’intermédiaire de Théo Hernandez, bien placé pour reprendre un ballon qui traînait devant Yassine Bounou.

Les Français ont ensuite souffert mais tenu face à de vaillants Lions de l’Atlas. Randal Kolo Muani leur a donné de l’air en signant le but du break (79e). Les champions du monde 2018 peuvent ajouter une nouvelle ligne à leur palmarès, et une troisième étoile à la tunique Bleue.

Les Bleus ont pu compter sur un Antoine Griezmann taille patron, omniprésent à la récupération et même en défense. Le milieu de l’Atlético Madrid, probablement le meilleur joueur des Bleus depuis le début du mondial, a pu compter sur les éclairs de génie de Kylian Mbappé. C’est l’ancien monégasque qui, au milieu de 4 défenseurs marocains, est parvenu à placer une frappe contrée, bien suivie par Kolo Muani sur le deuxième but.

En défense, on retiendra la solidité du trio Lloris-Varane-Konaté, poussé dans ses retranchement par un Maroc qui a tout donné. Jawad El Yamiq a bien cru égaliser sur un retourné, mais c’était sans compter sur le gardien français, suppléé par son poteau.

On retiendra moins les débordements marocains sur les latéraux français, Hernandez et Koundé se faisant secouer par les dédoublements des Lions de l’Atlas. Mais qu’importe, les Bleus ont tenu et leurs rêves de doublé aussi.

La finale France-Argentine se disputera dimanche 18 décembre au Lusail Stadium à 5h du matin, heure polynésienne.

Pour l’occasion, un écran géant sera installé à la Présidence.

Ouverture à 4H30, accès du public par l’arrière de la Présidence, rue Dumont d’Urville, côté BUT.