jeudi 28 mai 2020
A VOIR

|

Paris perdu !

Publié le

Publié le 07/03/2017 à 11:48 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

Avec cet exploit, Messi et ses coéquipiers ont réalisé l’impossible et signé une première historique dans l’histoire de la Ligue des Champions. Jamais jusqu’à présent une équipe n’avait remonté un tel retard après avoir perdu 4-0 au match aller, d’autant que trois buts ont été inscrits par les Catalans dans le temps additionnel de cinq minutes.

Dans le camp parisien, c’est le désarroi, mais ce n’est rien comparé à ce qu’on vécu leurs supporters qui se lâchent sur les réseaux sociaux et sur le site internet de L’Equipe. Florilèges: « Vous vouliez rentrer dans l’histoire les parisiens ? Gagné. Et là, vous allez mettre un bout de temps à en sortir. »

Dans le même style, « Les supporter vont être content Paris marque l’histoire en étant la première équipe à se faire remonter 4 buts ». D’autres abasourdis, « je comprends pas comment….? »

Certains détournant le slogan de Paris en  « Paris est tragique! » et enfin, plus terre à terre, « Honte d’être parisien !Les millions ne feront JAMAIS une grande équipe ».

Certains notent tout de même que les Catalans ont été grandement aidés par un arbitrage plus que favorable à leur encontre. Paraphrasant la célèbre phrase de Gary Lineker, « Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11… Sauf pour Barcelone, qui joue à 12 contre 11. » « Humilié par l’arbitre surtout » ou « Sinon l’arbitrage le plus moche de l’histoire du foot? ».
 
Quoiqu’il en soit, on pourra toujours invoquer l’arbitrage ou un quelconque signe indien, une chose est sûre, le PSG va avoir du mal à se remettre de cette défaite et en porter longtemps les stigmates. Il est fort à craindre que les fondations sur lesquelles ont été bâties l’équipe soient à revoir en profondeur et cette fois sur un fond stable.
 

P.Bastianaggi

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV