samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Naea Bennett fait la tournée des infrastructures de l’IJSPF

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le ministre de la Jeunesse et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, Naea Bennett, a effectué une tournée de visites des infrastructures de l’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie française (IJSPF), ce mardi 8 mars.

Publié le 09/03/2022 à 15:35 - Mise à jour le 09/03/2022 à 15:37
Lecture 4 minutes

COMMUNIQUÉ - Le ministre de la Jeunesse et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, Naea Bennett, a effectué une tournée de visites des infrastructures de l’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie française (IJSPF), ce mardi 8 mars.

Le ministre a démarré sa série de visites dans la commune de Pirae, puis Faa’a, Punaauia, et enfin, dans la commune de Papara. Accompagné de sa directrice de cabinet, Alice Tinorua, et du directeur de l’IJSPF, Ariitea Bernadino, Naea Bennett a eu l’occasion de prendre la mesure des infrastructures de l’IJSPF.

Le ministre s’est tout d’abord rendu dans la commune de Pirae, pour visiter le complexe sportif Pater, également le centre aquatique Pater, et aussi le complexe sportif de Fautaua. Puis la délégation ministérielle de la Jeunesse s’est rendue au complexe sportif de Faa’a, enchainant directement au complexe sportif de la Punaruu, à Punaauia.

La dernière visite était consacrée aux infrastructures de la commune de Papara, avec le terrain de beach soccer, et également le centre technique de Surf « Popoti », de Taharu’u. Un lieu entièrement dédié à la pratique de cette discipline, permettant à tous les jeunes polynésiens, de se former dans les meilleures conditions possibles, et avec pour objectif principal de professionnaliser cette pratique et faire ainsi émerger des talents qui pourront faire rayonner le Pays à travers les compétitions professionnelles internationales. Cette partie aménagée sur pratiquement 4 000 m2 de foncier appartenant au Pays, et mise à disposition de l’IJSPF, représente un support et un atout majeur, pour l’accueil des Jeux Olympiques de 2024 dans cette discipline.

Il a, par ailleurs, accueilli avec satisfaction les travaux de rénovation envisagés de certaines infrastructures de l’IJSPF, en vue de la préparation des épreuves de Surf des Jeux Olympiques de 2024, et également ceux du Pacifique de 2027, qui auront lieu à Tahiti.

Durant les échanges avec Ariitea Bernadino, le ministre a rappelé le rôle essentiel de l’IJSPF dans le domaine de la Jeunesse et des Sports. Il a également félicité le travail transversal mené par ses équipes, et les services rendus par cet établissement public administratif, qui intervient pour le compte du Pays et des groupements associatifs, sous la forme notamment d’une aide financière ou technique directe, ou dans le cadre d’une co-participation prévue par convention, en finançant sur son budget des dépenses particulières.

Concernant l’organisation des grandes manifestations sportives ou de jeunesse, et qui se déroulent en Polynésie française, l’IJSPF peut apporter son concours, à condition qu’elles soient inscrites au calendrier des grandes manifestations communiqué en Conseil des ministres.

Pour rappel, l’IJSPF compte près d’une centaine d’installations réparties dans les îles et archipels de Polynésie française, dont les grands complexes de Pater, Fautaua et Punaruu. Le siège administratif lui, se situe au cœur de l’agglomération de Tahiti, regroupant ainsi en un même lieu, l’accueil, l’administration, l’hébergement, la restauration, le haut niveau, le médical et la formation, pour faciliter la vie des usagers : jeunes, sportifs, associations et fédérations. L’établissement ne cesse de se développer afin de toujours mieux servir la Jeunesse et les sportifs du fenua.

Le ministre en charge des Sports, poursuivra prochainement, sa deuxième tournée de visites des infrastructures de l’IJSPF, cette fois-ci, sur la Presqu’île.

infos coronavirus