jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

La Tahiti Nui Va’a 2022 change de format

Publié le

Nouveau format pour la Tahiti Nui Va’a ! Cette année, pas de tour de l’île, mais la course reste prestigieuse. Elle aura lieu du 26 au 28 mai. Le départ se fera sur le plan d’eau de Faa’a. Les communes de Punaauia, Papeete, Pirae, Arue et Mahina seront aussi investie par les rameurs soit 95 km de course au total sur trois jours.

Publié le 04/05/2022 à 16:00 - Mise à jour le 16/05/2022 à 16:11
Lecture 2 minutes

Nouveau format pour la Tahiti Nui Va’a ! Cette année, pas de tour de l’île, mais la course reste prestigieuse. Elle aura lieu du 26 au 28 mai. Le départ se fera sur le plan d’eau de Faa’a. Les communes de Punaauia, Papeete, Pirae, Arue et Mahina seront aussi investie par les rameurs soit 95 km de course au total sur trois jours.

Après trois ans d’absence, la course qui lance la saison des grands championnats de va’a est lancée. Grand changement cette année en raison du Covid : pas de tour de l’île. Mais la “Tahiti Nui Va’a 2” s’annonce prometteuse avec un départ et un retour à Faa’a, 874 rameurs soit 50 clubs participants pour un total de 95 km de course sur trois jours :

La Tahiti Nui Va’a 2 est étudiée pour que tout le monde gagne. Il y aura les trois disciplines du va’a : V1, V6 marathon et V6 changements. Et tout le monde aura le même prix que ce soit les femmes, seniors, hommes, vétérans… Tout le monde aura le même prix, donc tout le monde va gagner. (…) J’ai voulu valoriser les catégories qu’on ne voit pas beaucoup c’est-à-dire les vétérans, les femmes…” explique Jean-Pierre Barff, président du comité organisateur de la Tahiti Nui Va’a et président de l’AS EDT Engie.

Interview de Jean-Pierre Barff, président du comité organisateur de la course

Pour cette édition, le V1 est donc intégré. La course de V1 aura lieu le premier jour et se disputera sur 23 kilomètres entre Vaitupa, Papeete et Taapuna. Le lendemain, idem pour la deuxième étape mais cette fois en V6. La troisième et dernière course longue de 49 kilomètres se fera avec des changements de 6 rameurs, de Vaitupa à Mahina en descendant à Taapuna pour arriver à Vaitupa.

Trois courses dans des zones très fréquentées, la sécurité sera de mise comme l’explique Christophe Sonnefraud, responsable sécurité des navires, et nautisme à la DEPAM : “C’est un des enjeux principaux de cette course d’assurer une sécurité complète pour les participants mais également pour tous ceux qui vont suivre la course, spectateurs ou accompagnateurs. Donc on a fait plusieurs réunions avec le comité de course pour organiser tout ça. Ce qui a été décidé c’est qu’un arrêté serait pris en conseil des ministres pour réguler la circulation de tous les navires dans les eaux resserrées donc lagons et passes. Dans ces secteurs là, les règles de base c’est que la circulation sera interdite sauf pour les navires autorisés par l’organisation.

Shell est le leader incontesté de cette course. Un autre club arrivera-t-il à changer la donne ? Réponse les 26, 27 et 28 mai sur le plan d’eau de Faa’a.

La navigation restreint par soucis de sécurité
Des règles de navigation dans le lagon seront établies le temps des épreuves. La navigation et les activités maritimes seront restreints durant les périodes nécessaires au passage des pirogues dans les eaux resserrées du lagon entre les passes de Taapuna et Papeete et à proximité de la Pointe Vénus. Dans ces zones, la navigation et les activités nautiques seront encadrées par les navires du comité organisateur qui pourront dévier, ralentir ou arrêter la circulation maritime. Elle sera rouverte dès que les compétiteurs auront quitté les espaces règlementés.

PRATIQUE

26 et 27 mai : Faa’a – Papeete – Punaauia – Faa’a (23km. Etape 1 V1 et Etape 2 V6)

28 mai : Faa’a – Mahina – Punaauia – Faa’a (49 km. Etape 3. Course V6 à changements)

infos coronavirus